1. Obtenir une subvention FSDIE

Obtenir une subvention FSDIE

Envoyer cet article à un ami

Depuis août 2001, le FSDIE (Fonds de solidarité et de développement aux initiatives étudiantes) a remplacé l’ancien FAVE. Si à l’origine, le FSDIE avait une double mission (aide sociale aux étudiants en difficultés, et aide aux initiatives étudiantes), aujourd’hui, ce fonds a pour unique objectif l’aide aux initiatives étudiantes. Comment obtenir cette aide pour vos projets ?

Le FSDIE : aspects généraux

Le FSDIE est alimenté par les étudiants. En effet, une partie des droits d’inscription est attribuée au financement de ce fonds. Le montant à la rentrée 2006 a été fixé par décret à 11 euros. Le fonds est destiné, selon les termes mêmes de la circulaire, à financer « l’aide aux projets étudiants ». Les projets qui seront financés doivent émaner des étudiants.
L’arrêté fixant le taux des droits de scolarité précise, en outre, chaque année que ce sont les représentants élus des étudiants qui doivent proposer les actions d’amélioration de la vie étudiante susceptibles d’être financées.

L’utilisation du FSDIE peut, par exemple, être destinée à :
• l’aménagement de lieux de rencontre, d’accueil, de réunion pour les étudiants ;
• l’aide au montage de projets des associations étudiantes ;
• l’aide à l’organisation, à la participation à différentes manifestations (forum, salons, congrès, Assoliades) ;
• l’attribution d’aides financières aux étudiants en difficultés ;
• l’encouragement des activités culturelles destinées aux étudiants ;
• au financement d’actions en faveur des étudiants handicapés.

Toutefois, pour éviter les dérives et parce qu’il ne sera pas matériellement possible de tout financer avec le FSDIE, les universités ont établi des critères d’évaluation et des priorités, en fonction desquels les projets seront ou non financés. Ces critères et priorités devront être définis au sein des conseils d’université : ce sera alors aux élus étudiants de veiller au choix, et par la suite, au respect de ces critères.

La gestion du fond

La commission qui gère le FSDIE est d’une part majoritairement étudiante et doit inclure d’autre part, pour la première fois, des responsables associatifs. Les associatifs ne tireront donc plus uniquement leur légitimité des élections mais aussi de leurs activités associatives. L’attribution des crédits sur le FSDIE, après avoir été étudiée par la commission, doit être ensuite approuvée par le CA de l’université, qui devra également être informé de l’utilisation de ces crédits.
Si l’ensemble des crédits FSDIE n’a pas été utilisé, le reliquat devra obligatoirement être réinvesti dans le FSDIE de l’année suivante. Les sommes qui ne seront pas utilisées pendant une année universitaire ne pourront donc pas être utilisées par l’université pour autre chose ou être réintégrées dans le budget global de l’université.


Remplir un dossier de subvention

La circulaire impose aux universités d’informer les étudiants de la procédure à suivre en matière de dépôts des dossiers, de leur composition ou encore des délais d’instruction et de versement des aides financières. La circulaire précise également ce que doivent comporter les dossiers : le dossier doit « définir les objectifs, les actions, les modalités d’évaluation » et également un budget en équilibre.
Dans la plupart des universités, un formulaire type est à remplir et à accompagner des pièces justificatives. Veillez donc à ce qu’il soit complet et qu’il réponde à l’ensemble des renseignements demandés.
La présentation de votre dossier doit être claire. Les différentes parties du dossier doivent être courtes et synthétiques.
Généralement, le dossier doit comporter les éléments suivants :
• une présentation de l’association : elle est nécessaire même si votre association a déjà déposé des dossiers de subvention ou est connue de l’université. Cette présentation doit rappeler les objectifs principaux de l’association et le cas échéant, un rappel de ses principales actions et activités ;
• le descriptif du projet : le dossier présenté doit définir les objectifs, les actions, les modalités d’évaluation du projet. Vous devez montrer que votre projet contribue à développer l’animation du campus et de la vie étudiante, et souligner l’image positive qu’il véhicule pour votre établissement et ses étudiants ;
• le budget prévisionnel de l’opération : quelques règles simples sont à respecter impérativement. Le budget doit être présenté en équilibre et chaque dépense et recette doit être estimée au plus près. Il est fortement recommandé, et souvent même obligatoire, d’avoir un cofinancement, c’est-à-dire avoir une autre source de financement que l’université (autres subventions publiques ou privées, participations aux frais…) ;
• les pièces annexes au dossier : il s’agit le plus souvent des statuts de l’association, le récépissé de déclaration au JO, un RIB.
Une fois le dossier rempli, contactez vos élus et vos représentants de la commission FSDIE afin de faire défendre au mieux votre projet. C’est en effet lors de la commission puis lors du CEVU et du CA qu’il reviendra la tâche d’argumenter en faveur du projet.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Dépoussiérer les statuts Réussir l'AG de son asso Développer une vie démocratique dans votre association Prévenir les risques et assurer votre association Réaliser un budget prévisionnel Rédiger un plan de trésorerie Comment embaucher un salarié ? Choisir un logo et un nom pour son association Rédiger un dossier de partenariat Quelques règles pour négocier avec des partenaires Communiquer avec les médias Obtenir une subvention FSDIE Obtenir une subvention Culture-Action Monter un journal étudiant Organiser une conférence Organiser un voyage au ski Sécurité routière et consommation de substances psychoactives Organiser une action de prévention routière contre l'alcool Monter une action de prévention des infections sexuellement transmissibles (IST) et comportements à risques Organiser le téléthon des associations étudiantes Réagir contre la précarité en milieu étudiant Organiser une braderie solidaire sur votre campus La semaine étudiante du commerce équitable Bien finir l'année universitaire Organiser et dynamiser un réseau associatif étudiant