Classement des villes étudiantes 2022-2023 : les palmarès des métropoles, grandes et moyennes villes

Par Amélie Petitdemange, publié le 22 Septembre 2022
4 min

Pour compléter son classement des meilleures villes étudiantes, l'Etudiant propose un focus sur les villes étudiantes selon leur taille. Toulouse, Poitiers et Pau arrivent en tête des villes françaises où il fait bon étudier en fonction de leur nombre d’étudiants.

Choisir sa ville d’études est un moment important pour les étudiants et futurs étudiants. Entre métropoles, grandes villes et villes moyennes, vous avez le choix.

Cette année, c’est encore une fois Toulouse (31) qui s’impose parmi les métropoles. Poitiers (86) se distingue comme meilleure grande ville étudiante et Pau (64) est première des villes moyennes. L’Etudiant décrypte ces trois palmarès complémentaires du classement des meilleures villes étudiantes 2022.

Lire aussi

Toulouse s'impose comme métropole étudiante

Toulouse truste la première place des métropoles où il fait bon étudier pour la cinquième année d’affilée. La ville rose dispose de nombreux atouts, à commencer par un nombre d’étudiants toujours en hausse. Avec plus de 122.000 étudiants en 2020–2021, Toulouse est particulièrement attractive et dynamique.

Elle brille aussi par la richesse de son offre de formation dense et de son offre culturelle. La ville propose par exemple aux moins de 25 ans une carte culture pour 5 euros annuels.

Rennes (35) occupe la deuxième place du classement des métropoles, comme l’année dernière. Montpellier (34) fait quant à elle une percée jusqu’au podium, en passant de la cinquième à la troisième place dans cette édition 2022, ex aequo avec Strasbourg (67), qui était quatrième l'année dernière. Les deux villes se retrouvent à seulement un point d’écart de Rennes.

Rang métropoles Métropole Nombre de points Rang au classement général
1 Toulouse 120 1
2 Rennes 117 2
3 Montpellier 116 3
3 Strasbourg 116 3
5 Grenoble 115 5
5 Lyon 115 5
7 Bordeaux 114 7
8 Nantes 112 8
9 Paris 111 9
10 Angers 105 11
10 Nancy 105 11
12 Aix-en-Provence-Marseille 102 13
12 Clermont-Ferrand 102 13
14 Lille 97 17
15 Nice 94 19
16 Rouen 90 24

Poitiers en tête des grandes villes étudiantes

Dans la catégorie des grandes villes, c’est Poitiers qui prend la tête du classement, comme l’année dernière. Elle marque notamment des points par son offre de formation bien développée et de nombreuses initiatives locales.

La ville aux cent clochers est suivie par Caen (14) et Dijon (21), qui conservent respectivement leur deuxième et troisième places.

Rang grandes villes Grande ville Nombre de points Rang au classement général
1 Poitiers 107 10
2 Caen 101 15
3 Dijon 98 16
4 Orléans 92 20
5 Besançon 91 21
5 Brest 91 21
7 Limoges 88 25
7 Saint-Étienne 88 25
9 Tours 87 27
10 Reims 84 28
11 Metz 80 29
12 Amiens 77 31

Pau, première ville moyenne où il fait bon étudier

Le podium des villes moyennes est aussi stable. À la première place, Pau (64) se distingue par ses initiatives locales, son offre de logement et un faible taux de chômage.

Viennent ensuite Chambéry (73), puis La Rochelle (17) avec 13 points de moins.

Rang villes moyennes Villes moyennes Nombre de points Rang au classement général
1 Pau 96 18
2 Chambéry 91 21
3 La Rochelle 78 30
4 Arras 76 32
4 Le Mans 76 32
6 Nîmes 75 34
7 Le Havre 72 35
7 Mulhouse 72 35
9 Perpignan 70 37
10 Toulon 69 38
10 Troyes 69 38
12 Saint-Denis (La Réunion) 63 40
12 Valenciennes 63 40
14 Avignon 62 42
15 Douai-Lens 53 43
16 Pointe-à-Pitre-Les Abymes 42 44
17 Fort-de-France 37 45

Un classement par taille des meilleures villes étudiantes

Cette année, 45 villes apparaissent au classement des meilleures villes françaises où il fait bon étudier. Nous avons pris en compte toutes les unités urbaines qui accueillent plus de 8.000 étudiants.

Pour affiner ce palmarès, nous avons divisé les villes étudiantes selon leur nombre d’étudiants. L'Etudiant propose ainsi trois classements distincts :
– le classement des métropoles étudiantes
(plus de 40.000 étudiants),
– celui des grandes villes étudiantes (de 20.000 à 40.000 étudiants)
– celui des villes moyennes (de 8.000 à 20.000 étudiants).

Pour classer les villes, nous nous sommes appuyés sur cinq familles de critères (formation, attractivité, emploi, cadre de vie et vie étudiante) et 16 indicateurs.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une vie étudiante

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !