Comment la Fondation Orange s’engage pour l’éducation numérique des écoliers africains…

Par L'Etudiant Fab, publié le 03 Octobre 2022
5 min

Depuis plus de 30 ans, la Fondation Orange multiplie les actions pour faire du numérique un facteur d’égalité des chances. Des actions menées à l’échelon national, mais aussi au niveau international. La preuve avec le programme « Écoles numériques », qui encourage l’éducation numérique des écoliers africains, favorise l’accès au savoir et permet à l’Afrique d’être mieux représentée sur internet. Vaste (et passionnant) programme !

Aujourd’hui, il est de bon ton de dire que tous les enfants ont accès à l’éducation. Mais c’est inexact. En effet, nombreuses sont les écoles sans livres ni cahiers, en Afrique notamment. C’est la raison pour laquelle la Fondation Orange fait rimer « numérique » et « écoles ». Par ailleurs, en Europe et en Afrique, elle met tout en œuvre pour faire du numérique un vecteur d’insertion sociale et professionnelle, notamment des jeunes sans qualification ni emploi, des femmes isolées, des personnes souffrant d’autisme… C’est-à-dire les populations les plus précaires. Depuis 2005, la Fondation Orange élargit les frontières de la solidarité numérique en intervenant dans tous les pays où Orange est présent en tant qu’opérateur. Le programme « Écoles numériques » est un de ses piliers en Afrique. Présentation.

Le programme « Écoles numériques » de la Fondation Orange

Ce programme concerne 1400 écoles primaires dans 16 pays d’Afrique, soit pas moins de 500 000 enfants ! La plupart de ces écoles sont dépourvues à la fois de livres scolaires, de cahiers et d’accès internet. Qu’à cela ne tienne, la Fondation Orange les connecte à différents contenus éducatifs offline, comme Khan Academy, Wikipédia, Nomad Education ou encore Vikidia, grâce à des tablettes mises à disposition et des serveurs Raspberry-Pi. En connectant ces écoliers à l’’apprentissage et au monde, la Fondation Orange entend développer leur éducation numérique et leur culture, et donc leur intégration sociétale. Et depuis l’installation des Écoles Numériques, les résultats scolaires et l’assiduité ont grimpé en flèche !

Aider l’Afrique à être mieux représentée sur internet

Dix-huit milliards. C’est le nombre (vertigineux) de pages Wikipédia accessibles en ligne. Un chiffre qui témoigne du rôle fondamental d’internet dans l’accès au savoir. Oui, mais voilà, l’Afrique est le continent le moins représenté sur cette encyclopédie en ligne, comme partout ailleurs sur la Toile. Du fait des difficultés d’accès à internet sur place, il y a très peu de contributeurs africains. La plupart des contenus sur l’Afrique sont rédigés par des éditeurs qui n’ont aucun lien avec elle, ce qui cause une pénurie d’informations authentiques et fiables. Et dans la mesure où la culture permet de déconstruire les préjugés, de reconnaître l’autre et donc de favoriser la paix et le bien-vivre ensemble, on peut dire qu’il s’agit là d’un problème majeur ! En formant la nouvelle génération africaine au numérique, la Fondation Orange compte lui donner les clés pour aider l’Afrique à reprendre le pouvoir sur sa représentation en ligne. C’est aussi le sens du WikiChallenge Écoles d’Afrique, développé en partenariat avec l’ONG Wiki In Africa.

Le WikiChallenge Écoles d’Afrique, fer de lance du programme « École Numérique »

Le WikiChallenge Écoles d’Afrique en est à sa quatrième édition. Il s’agit d’un concours de publications qui s’adresse aux élèves de 9 à 13 ans scolarisés dans les Écoles Numériques de la Fondation Orange en Afrique. Concrètement, ces derniers racontent leur Afrique sur Vikidia(le Wikipédia des enfants). Ils rédigent et publient une page sur un thème qui leur est cher et qui est important pour leur communauté. Il peut s’agir de leur ville, de leur village, d’une tradition, d’une spécialité culinaire, d’un lieu d’intérêt, etc. La rédaction se fait en reprenant les codes et le style rédactionnel des encyclopédies en ligne. L’intérêt est multiple : aller encore plus loin dans l’apprentissage numérique, progresser en écriture, mettre en valeur les richesses culturelles du continent et permettre aux internautes des quatre coins du globe de découvrir des quotidiens jamais racontés à travers des récits authentiques et insolites. Les élèves et les enseignants sont accompagnés et formés par des médiateurs pédagogiques de la Fondation Orange ainsi que par des Vikidiens et Wikipédiensvolontaires et bénévoles. Depuis 2017, 357 textes ont été proposés par les enfants, ainsi que 1973 photos, dessins et vidéos. Pour 2022, le jury a rendu son verdict en désignant une école gagnante par pays, dont quatre grandes gagnantes, qui recevront respectivement 2000 euros et 5000 euros de fournitures scolaires chacune.

Et les quatre grands gagnants sont…

Ils se racontent aussi en vidéo :

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une vie étudiante

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !