Coronavirus : les règles sanitaires dans les restaurants et résidences CROUS

Par Pauline Bluteau, publié le 09 Septembre 2020
4 min

Depuis la rentrée, les étudiants peuvent de nouveau profiter des différentes structures des CROUS. Dans les logements et les restaurants universitaires, la distanciation sociale est de mise tout comme le port du masque et le respect de la signalétique pour éviter tout contact. Récap.

Comme c’est le cas dans les collèges, les lycées et les établissements du supérieur, les structures des CROUS doivent se plier à des règles sanitaires strictes. Dans les résidences et les restaurants universitaires (RU), des chartes de "bonne conduite" ont été établies en lien avec le ministère de l’Enseignement supérieur en suivant les consignes nationales.

Des capacités d’accueil réduites dans les restaurants universitaires

Après la fermeture des restaurants universitaires pendant le confinement puis une réouverture avec une distribution des repas à emporter, les RU peuvent de nouveau accueillir leurs étudiants pour la rentrée. Pour faire respecter les gestes barrières, les restaurants ont dû réduire leurs capacités d’accueil. Les tablées de plus de 10 personnes sont interdites. Dans certains RU comme ceux des CROUS de Nantes (44) ou de Normandie, les étudiants doivent déjeuner en quinconce. Des places limitées mais qui ne doivent pas empêcher les étudiants de venir se restaurer : souvent, les horaires d’ouverture des RU ont été amplifiées.

Mais avant de pouvoir passer à table, c’est un véritable "parcours du combattant" qui s’impose aux étudiants : port du masque obligatoire jusqu’à sa table, lavage de mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique, respect de la distanciation sociale (un mètre d’écart) et du sens de la circulation. Les étudiants ne doivent pas se croiser au sein du restaurant.

Les distributions de couverts et repas ont également été modifiées pour éviter tout contact. Les personnels veillent au remplissage des plateaux, les étudiants devant attendre dans les espaces prévus. Quant au paiement, les espèces ne sont pas autorisées. Les étudiants doivent obligatoirement utiliser le sans contact, notamment grâce à l’application Izly qui peut être intégrée directement sur la carte étudiante ou scannée sur un smartphone.

La charte des CROUS encourage enfin les étudiants à apporter leurs "mugs et autres contenants réutilisables" pour se servir des fontaines à eau et micro-ondes. Dans les Pays de la Loire, une quarantaine d’étudiants doivent même être formés pour faire respecter toutes ces consignes et gérer les flux.

Lire aussi

Limiter les contacts dans les résidences CROUS

Contrairement aux RU, les résidences du CROUS sont pour la plupart restées ouvertes pendant toute la crise sanitaire, y compris pendant le confinement. Des mesures avaient donc été prises dès le mois de mars pour faire respecter les gestes barrières.

Comme dans les restaurants, le port du masque est obligatoire dans toutes les parties communes. La signalétique doit être respectée. Le CROUS de Lyon (69) recommande également aux étudiants d’éviter les rassemblements dans les espaces fermés et de prendre l’ascenseur à plusieurs. À Nantes, les places assises dans les cuisines communes ont été réduites pour limiter les contacts.

Les CROUS recommandent enfin de privilégier les dispositifs dématérialisés, notamment l'envoi de mails, pour toute question ou pour le paiement de son studio.

Autre point de vigilance, et pas des moindres : la prévention en cas de contamination. Les étudiants doivent se signaler auprès du responsable de leur résidence ou du SUMPPS (service universitaire de médecine préventive et promotion de la santé) de leur établissement en cas de symptômes. Ils seront alors installés dans une chambre individuelle et placés en quatorzaine.

Lire aussi

Articles les plus lus

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !