1. Lifestyle
  2. Solidays, côté jeunes bénévoles
  3. Victor Antras, en terminale ES, "contrôleur d’accès" de nuit bénévole à Solidays

Victor Antras, en terminale ES, "contrôleur d’accès" de nuit bénévole à Solidays

Envoyer cet article à un ami

Pour le grand public, Solidays c’est avant tout une 30aine de concerts pendant 3 jours. Mais c’est aussi près d’un millier de jeunes de 18 à 30 ans qui travaillent bénévolement à la sécurité, au contrôle des accès de l’hippodrome de Longchamp, au pôle prévention… Portrait de 4 d’entre eux qui ont participé à l’édition 2011 du festival.

Son bac ES tout juste passé, Victor a débarqué à Solidays avec 2 de ses amis, venus d’Annecy tout comme lui. Membre de Solidarité Sida depuis quelques mois seulement, le lycéen projetait d’y adhérer depuis déjà longtemps. "Mon parrain fait partie de l’association depuis 2005, et m’en a toujours dit beaucoup de bien. C’est depuis cette époque que je voulais y entrer, mais j’ai dû attendre d’avoir 18 ans pour le faire."

Faire quelque chose d’utile

Pour sa 1ère année de bénévolat à Solidays, Victor s’est vu confier le poste de "Contrôle accès" de nuit. Fouille à l’entrée, contrôles au niveau des scènes et issues de secours…, autant de prérogatives qu’il peut être amené à exercer. Mais ce poste, Victor l’a moins choisi par affinité que par envie de participer à Solidays. "Je voulais faire quelque chose d’utile, rendre service. La vie en communauté qui régit ce festival m’attirait également."

Solidarité Sida/Solidarité cancer

À tout juste 18 ans, Victor désarçonne par sa maturité et la profondeur de son engagement associatif. En plus de Solidarité Sida, le jeune homme fait également partie de Jeunes Solidarité Cancer (JSC), une association dont l’objectif est de lutter contre l’isolement des jeunes atteints de cancer. Plusieurs fois par an, il accompagne ainsi, le temps d’un week-end, de jeunes cancéreux à la mer, à la montagne ou à la découverte d’une ville française.

Son avenir, il espère désormais le construire à Lyon, où il a passé un concours pour intégrer une école d’infirmier. Sinon, il faudra compter sur son plan de secours, Sciences po Montréal, où il a déjà été accepté. Quel que soit son avenir scolaire, Victor compte en tout cas continuer de s’engager dans le milieu associatif. "Je suis attiré par les rencontres, elles nous font grandir et évoluer."

solidaysComment devenir volontaire à Solidays ?

À Solidays, tous les volontaires sont membres de Solidarité Sida. Cette association recrute des bénévoles tout au long de l’année pour ses activités et certains spécifiquement pour le festival. Ils sont en effet plus de 1.000 à assurer la bonne marche de l’événement pendant 3 jours.

Si vous êtes intéressé, remplissez le formulaire de candidature sur le site de Solidarité Sida, rubrique "Passez à l’action".

Kévin Bertrand
Sommaire du dossier
Retour au dossier Victor Antras, en terminale ES, "contrôleur d’accès" de nuit bénévole à Solidays Euriele Cariou, en L3 de droit, chargé des relations presse bénévole à Solidays Marie Bavoux, en 4e année de sage femme, bénévole au "Sex in the city" de Solidays