Comment bénéficier du "bonus" engagement étudiant ?

Par Amélie Petitdemange, publié le 23 Juin 2022
5 min

Votre engagement à côté de vos études peut vous faire gagner des points ou même valider un diplôme universitaire.

Vous êtes engagé dans une association, un service civique ou encore une activité professionnelle ? Vous pouvez faire reconnaitre cet engagement dans votre cursus. Un décret publié en mars 2022 précise cette disposition créée en 2017 par le ministère de l’Enseignement supérieur.

Quels engagements étudiants sont reconnus ?

Plusieurs activités sont concernées pour faire valoir ce "bonus" engagement étudiant. Il peut s'agir d'une activité bénévole au sein d'une association, une activité professionnelle, une activité sportive de haut niveau, une activité militaire dans la réserve opérationnelle, un engagement dans la réserve opérationnelle de la police nationale, un engagement de sapeur-pompier volontaire, un service civique et enfin un volontariat dans les armées.

Au cas par cas, d’autres activités peuvent être reconnues, comme un mandat d’élu dans une collectivité locale, un syndicat ou le Crous, ou encore un étudiant artiste de haut niveau, parent ou aidant familial.

Cet engagement peut se réaliser aussi bien en France qu’à l’étranger et peut avoir lieu lors d’une césure. Attention, cela concerne tous les établissements d’enseignement supérieur mais pas les lycées. Certains BTS ou prépas en sont donc exclus.

Lire aussi

Comment faire reconnaitre cet engagement étudiant ?

Pour faire reconnaitre votre engagement étudiant, vous devrez formuler une demande écrite auprès du responsable de la formation dont vous relevez. Il faudra fournir un document justifiant votre activité en la décrivant précisément afin de permettre au jury de repérer les compétences validables.

La reconnaissance n’est pas automatique : la validation résulte d'une évaluation des compétences, connaissances et aptitudes acquises lors de votre activité. Elle peut se dérouler sous forme d'un examen écrit, oral, de la rédaction d'un rapport, de la constitution d'un dossier, d'une soutenance orale, etc.

Que pouvez-vous gagner ?

La validation est laissée au choix de l’établissement. Elle peut prendre diverses formes : l’attribution d’une UE (unité d’enseignement) libre ou optionnelle ou de crédits ECTS, l'attribution de point(s) bonus dans la moyenne générale ou une dispense de stage ou d'enseignement. Cette dernière modalité peut être retenue lorsque vous avez acquis les connaissances correspondantes à un stage ou un enseignement. Par exemple, un étudiant en licence professionnelle de comptabilité peut être dispensé de stage car en tant que trésorier bénévole de son association, il a acquis les compétences attendues par la formation suivie.

Le décret publié en mars 2022 ajoute une autre option : lorsque l'engagement ne peut pas être reconnu au sein de la formation suivie, l'étudiant qui sollicite une reconnaissance de son engagement peut être orienté vers un DU (diplôme universitaire) tel que les DU "administrateur", "engagement citoyen" ou "engagement étudiant".

Lire aussi

Comment avoir plus d’infos sur les modalités du bonus engagement étudiant ?

Les modalités de validation sont définies au plus tard dans les deux mois qui suivent le début de l'année universitaire par la CFVU (commission de la formation et de la vie universitaire).

La validation s'inscrit dans le cadre de l'obtention du diplôme. Les mêmes activités ne peuvent donner lieu qu'à une seule validation par cycle de formation (licence, master…) et la validation n'est pas nécessairement liée à l'année universitaire en cours.

Si vous avez la moindre question, la CFVU sera votre interlocutrice.

Comment aménager ses études pour se consacrer à son engagement étudiant ?

Au cas par cas, vous pouvez par ailleurs bénéficier d’un aménagement de vos études pour consacrer davantage de temps à votre engagement.

Si votre demande est acceptée, les aménagements sont décidés en fonction de vos besoins. Ils peuvent porter sur l'emploi du temps, les modalités de contrôle des connaissances, la durée du cursus d'études, ou encore une partie de l'enseignement. Ces aménagements sont formalisés dans votre contrat de réussite pédagogique.

Lire aussi

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une engagement et vie associative

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !