Covid-19 : 10.000 missions de Service civique créées auprès de personnes âgées

Par Amélie Petitdemange, publié le 01 Decembre 2020
3 min

Le gouvernement annonce ce mardi 1er décembre l’ouverture de plus de 10.000 missions de Service civique auprès de personnes âgées, en situation d’isolement social ou de vulnérabilité.

La crise sanitaire accentue l'isolement et la vulnérabilité des personnes âgées. Elle a aussi rendu impossible nombre de jobs étudiants. Si vous êtes intéressé par un Service civique, le gouvernement a annoncé ce mardi la création de plus de 10.000 postes. Ils sont dédiés à l'accompagnement des personnes âgées, résidant en EHPAD publics ou privés non lucratifs ou bénéficiant d’aide à domicile de structures publiques ou non lucratives.

Les volontaires pourront soutenir les établissements en participant par exemple à la réalisation d’activités de loisirs (lecture collective ou animation ludique), à l’accompagnement des aînés dans l’utilisation des nouvelles technologies (utilisation des tablettes pour des appels en visioconférence ou d’Internet) ou encore à la sensibilisation à l’application des mesures barrières lors des visites des familles.

Vous pourrez également soutenir les collectivités dans leurs actions de lutte contre l’isolement des personnes vulnérables vivant à leur domicile, en lien avec les services de l’État et les associations locales.

Lire aussi

Des missions ouvertes aux jeunes de 16 à 25 ans

La mission de Service civique est un engagement volontaire de six à douze mois au service de l'intérêt général. Sans condition de diplôme, elle est destinée aux jeunes de 16 à 25 ans, et jusqu'à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. Le volontaire, accompagné par un tuteur, est mobilisé sur des missions utiles à la société, qui lui permettront de découvrir ou d’approfondir son engagement citoyen.

Vous serez indemnisé 473,04 euros par mois, assortis d'une prestation en nature ou en espèce d’un montant de 107,58 euros, correspondant à la prise en charge des frais d’alimentation ou de transports. Les jeunes, bénéficiaires ou appartenant à un foyer bénéficiaire du RSA, ou titulaire d'une bourse de l'enseignement supérieur à partir de l'échelon 5 bénéficient d’une majoration d'indemnité de 107,68 euros par mois.

Articles les plus lus

A la Une engagement et vie associative

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road