1. Élue au CVL : "C'est surprenant de discuter d'égal à égal avec les professeurs"
Portrait

Élue au CVL : "C'est surprenant de discuter d'égal à égal avec les professeurs"

Envoyer cet article à un ami
Élue dans presque toutes les institutions du lycée, Emmanuelle est devenue incollable sur son fonctionnement. // © Cyril Entzmann/Divergence pour l'Etudiant
Élue dans presque toutes les institutions du lycée, Emmanuelle est devenue incollable sur son fonctionnement. // © Cyril Entzmann/Divergence pour l'Etudiant

Emmanuelle s’est portée volontaire pour représenter ses camarades au CVL de son établissement, le lycée Agora de Puteaux (92). Élue à la rentrée 2013, pour deux ans, elle s’est investie dans de nombreux projets et ne compte pas s’arrêter là. Rencontre.

Le lycée, nous y passons beaucoup de temps, c'est comme notre seconde maison ! Le rôle du délégué au CVL (conseil des délégués pour la vie lycéenne) est d'y améliorer notre quotidien. J'ai candidaté dès la seconde, cela me plaisait de m'investir pour en faire un lieu plus animé. Il n'y a pas eu vraiment de campagne électorale, tout a fonctionné par le bouche-à-oreille. Seulement une quinzaine d'élèves se sont présentés pour 10 places. Par conséquent, au lieu de voter pour quelqu'un, on se contentait de rayer des personnes sur une liste déjà établie.

Mon argument principal pour me faire élire : être le relais des idées de mes camarades vis-à-vis de l'équipe enseignante. Il ne faut pas que cela tourne à la grosse campagne avec des idées irréalistes, comme choisir nos menus à la cantine en appuyant sur un bouton.

“Nous avons un réel pouvoir de décision”

Je ne savais pas à quoi m'attendre ; le CVL, c'est abstrait lorsqu'on arrive au lycée... et parfois même pour les élèves de terminale ! En réalité, au moins une fois par mois, les délégués lycéens se réunissent, à la pause-déjeuner, avec des parents d'élèves, des professeurs et d'autres membres du personnel.

De la restauration aux échanges linguistiques, en passant par l'information sur l'orientation, les questions sur lesquelles le CVL est consulté sont nombreuses. C'est surprenant au début de discuter d'égal à égal avec les professeurs ; nous avons un réel pouvoir de décision.

"L'idée d'aménager un foyer a été la plus populaire"

En 2014, la Région nous a donné 70.000 € à utiliser dans un projet dédié à la vie du lycée. Nous avons organisé un sondage auprès des lycéens pour savoir ce qu'ils désiraient, ainsi qu'une réunion avec des élèves de toutes les classes. Certains voulaient plus d'espaces verts, d'autres des casiers pour ranger leurs affaires... et, finalement, l'idée d'aménager un foyer a été la plus populaire.

Notre nouveau foyer est très beau, son côté moderne contraste avec le reste du lycée. Nous avons eu plusieurs réunions avec un architecte pour en faire l'aménagement. Il y a une zone animée avec un jukebox et une zone zen avec des fauteuils, des coussins et du mobilier en bois. Un mur d'expression libre est aussi disponible avec des stylos.

"Nous nous chargeons de l'organisation d'événements phares"

Les délégués du CVL se chargent de l'organisation d'événements phares annuels de la vie lycéenne, comme la Semaine de l'élégance et du respect. Pendant 3 jours, les élèves doivent être habillés de façon élégante et se conduire de manière appropriée. Ils sont notés pendant les cours par leurs professeurs, mais également par les délégués à partir de leurs photos de classe. Nous avons lancé un concours d'affiches pour annoncer l'événement et expliquer les règles.

Une manifestation appelée "la Scène ouverte" clôt cette semaine, pour que les lycéens montrent leurs talents (chant, danse...), avec un goûter festif. Nous nous sommes chargés des demandes de matériel, ainsi que de planifier le passage des artistes et de superviser les équipes créées pour l'organisation (nourriture, décoration, son...) en impliquant d'autres élèves.

"J'ai appris à être plus rationnelle"

Tous les ans, nous organisons aussi de A à Z le bal du lycée, de l'obtention d'une salle aux sondages auprès des élèves pour savoir s'ils veulent que le bal ait lieu avant ou après le bac.

Les élèves ont tendance à croire que le rôle d'un délégué donne trop de responsabilités, mais celles-ci sont partagées, et tout est décidé collectivement. Cette expérience est très formatrice, j'ai gagné en aisance orale, en organisation. J'ai aussi appris à être plus rationnelle, notamment en m'occupant de la gestion d'un budget.

"J'ai participé à presque toutes les institutions du lycée"

J'ai toujours aimé m'engager. Au collège, en sixième, j'étais médiatrice, je gérais les problèmes entre les élèves. Après avoir été élue au CVL, on m'a proposé, dans la foulée, un poste de vice-présidente pour siéger au conseil d'administration du lycée : cela permet de faire le lien entre les deux instances, en rapportant les discussions.

Quand on commence à s'engager pour une cause, on veut se sentir encore plus utile. J'ai participé à presque toutes les institutions du lycée (délégation de classe, comité d'éducation à la santé et à la citoyenneté, conseil de discipline). Je me suis investie aussi, dès la seconde, au club UNICEF de mon lycée et au Parlement européen des jeunes, où je fais partie de la commission Environnement. Et j'ai participé au Sommet du J7 [Junior 7] organisé en mai 2015 à Berlin, avec d'autres jeunes des États membres du G7.

L'année prochaine, si je suis déléguée, j'aimerais proposer des actions en faveur de l'environnement, par exemple installer des poubelles de recyclage. Les politiques lancent la patate chaude aux jeunes, c'est notre responsabilité de nous engager davantage, de nous battre pour l'air que l'on respire.

Le conseil des délégués pour la vie lycéenne
Ce conseil permet aux lycéens de se faire entendre et de participer aux décisions de leur établissement.
10 lycéens sont élus pour 2 ans, par l'ensemble des élèves et renouvelés pour moitié tous les ans.
Des enseignants, des membres du personnel et des représentants des parents d'élèves siègent également dans cette instance, mais ils ne participent pas aux votes.
Plus d'infos sur www.education.gouv.fr.