1. Lifestyle
  2. Étudier en France pendant quelques mois : nos conseils utiles
Partenariat

Étudier en France pendant quelques mois : nos conseils utiles

Envoyer cet article à un ami
 // © Etiasvisa
// © Etiasvisa

Découvrez l’ETIAS, l’exemption de visa qui permettra bientôt d’étudier en France pendant moins de 90 jours: ses exigences et comment demander cette autorisation de voyage.

De plus en plus d’étudiants étrangers souhaitent étudier en France. L’offre de formations françaises est large, de qualité et a une bonne réputation. Mais pour étudier en France pendant quelques mois, une nouveauté va apparaître dès 2012 : l’ETIAS ! Ce système d’exemption de visa pour des séjours de moins de 90 jours va simplifier la vie de nombreux étudiants intéressés par des sessions de formations courtes en Europe et notamment en France.

Pourquoi étudier en France pendant quelques mois ?

La France est souvent enviée pour son système éducatif et ses diplômes de haut niveau tous reconnus sur le plan international. De plus, elle offre un vaste réseau d’universités et d'établissements d'enseignement supérieur et consacre une part non négligeable de son budget dans l’éducation avec une contribution qui représente plus de 11 000 € par étudiant du supérieur et par an.

Ses établissements les plus prestigieux constituent une très belle carte de visite pour les étudiants qui les fréquentent mais ceux qui le sont moins ont également une côte importante de part la qualité de leur enseignement.

La langue française est parlée par plus de 300 millions de personnes dans le monde et c’est la langue officielle de près de 200 millions de personnes. C’est aussi une langue utilisée sur tous les 5 continents, privilège qu’elle partage avec l’anglais uniquement. Faire des études en français est donc un sésame important pour votre carrière, quel que soit l’endroit du globe où vous travaillerez.

Enfin, la France est une grande puissance avec la 4e économie mondiale mais aussi un rayonnement culturel important dans les arts, la culture, la gastronomie et la mode.

Enfin, la qualité de vie française entre aussi en ligne de compte : ses étudiants bénéficient d’un réseau de transport public performant, d’un système de santé moderne à faible coût, et d’une vie quotidienne plutôt agréable et riche.

Il y a donc beaucoup d’arguments pour que les étudiants étrangers choisissent la France pour y faire des études, même pour un court laps de temps !

Les types de cours que vous pouvez suivre

La France offre beaucoup d’opportunités de venir étudier sur de courtes périodes n’excédant pas 90 jours.

Il peut bien sûr y avoir des rencontres comme des colloques, des conférences, voire des séminaires de formation de plusieurs jours mais il existe aussi de nombreuses filières où des sessions de formation de 1 à 3 mois peuvent être dispensées.

De plus en plus d’universités et d’établissements d’enseignements mettent en place des formations spécifiques qui peuvent s’intégrer sur une période de 90 jours. Ces formations s'organisent tout au long de l’année mais peuvent aussi avoir lieu dans les périodes plus calmes de l’année scolaire, dans le cadre de ce que certaines universités appellent les écoles d’été.

Pour l’apprentissage du français à tous les niveaux, il existe aussi beaucoup de sessions accélérées qui peuvent correspondre au délai du visa ETIAS et ne nécessitent donc pas de visa d’étudiant. Le choix est très large et ces formations peuvent constituer un bon tremplin pour mieux analyser l’offre de formations françaises, s’habituer au style de vie français et revenir ensuite pour des durées plus longues.

L'ETIAS pour étudier en France

Pour étudier en France sur des périodes longues, il est nécessaire d’obtenir un visa étudiant.

Mais bientôt, un nouveau dispositif mis en place par l’Union Européenne répondra parfaitement aux besoins des étudiants qui viennent en France pour suivre des formations courtes.

En effet, le programme ETIAS va être opérationnel dès la fin de l'année 2022. Il permettra ainsi aux ressortissants de 60 pays (mais cette liste sera certainement rallongée) de ne pas avoir à faire de demande de visa pour entrer dans l'espace Schengen pour des séjours de moins de 90 jours.

L'ETIAS sera donc une exemption de visa pour les voyages à vocations touristiques et d’affaires mais aussi pour des séjours consacrés à de la formation ou de l’apprentissage, dans la mesure où leur durée n’excède pas 90 jours.

De plus, la demande de cette exemption sera très simple et rapide : elle pourra se faire via un formulaire en ligne et nécessitera à peine 10 minutes. Toutes les exigences de l’ETIAS pour l’Europe et les informations concernant les pays concernés pourront se trouver sur cet article.

Cette nouvelle procédure va clairement simplifier les démarches d’étudiants qui venaient en France seulement quelques semaines et devaient passer par un dédale administratif pour obtenir un visa ! Dès la fin de l'année 2022, chacun pourra facilement faire sa demande sur internet et recevoir une réponse en quelques jours : du temps de gagné pour mieux organiser son séjour !