1. Lifestyle
  2. Film choc

Film choc

Envoyer cet article à un ami
Dans "Redacted", Brian de Palma met en scène le massacre de Samara, un fait de guerre réel, qui a vu des G.I. (les soldats américains) violer une jeune Irakienne avant de massacrer sa famille. Près de 20 ans après "Outrages", le réalisateur dénonce encore une fois une guerre menée par son pays. Pour raconter cette histoire qui n’a jamais été reprise dans aucun grand média et qui n’a circulé que sur Internet, Brian de Palma nous livre ici une mise en scène étonnante. Le film mélange en effet différents points de vue, captés par différents formats d’images : des blogs de soldats, le camescope d’un G.I., une caméra de surveillance, des journaux intimes mis en ligne…

L’iconoclaste Brian de Palma

Avec "Redacted", Brian de Palma analyse donc la manière dont l’information est diffusée. Il déconstruit le discours officiel et montre encore une fois qu’il n’a rien perdu de sa capacité à réinventer sans cesse les règles de son art et à interroger le statut de l’image, son sens et sa morale. Récompensé par un Lion d’argent à la Mostra de Venise, ce film a été réalisé sans star, sans musique originale et avec un budget modeste. Il n’en est que plus percutant.

Hostilité aux Etats-Unis

"Redacted" n’est resté qu’une semaine à l’affiche aux Etats-Unis. Brian de Palma est habitué à cette hostilité. Tout au long de sa carrière, ses films ont été controversés. Quand "Outrages", qui évoquait déjà le viol d’une Vietnamienne par des G.I.’s est sorti en 1989, il a été littéralement incendié par la critique. Cette même critique qui le considère aujourd’hui comme un chef d’œuvre. "Redacted" aura certainement la même destinée. Espérons notamment qu’il ait beaucoup plus d’écho en France…

"Redacted" de Brian de Palma, avec Kel O’Neill, Ty Jones, Daniel Sherman. Sortie le 20 février 2008.


Séverine Tavennec