1. Le Parti Socialiste organise un débat sur l’éducation

Le Parti Socialiste organise un débat sur l’éducation

Envoyer cet article à un ami
On consulte de tous côtés sur la politique éducative. Tandis que Richard Descoings, missionné par Nicolas Sarkozy, fait le tour de France des établissements et alimente son site lyceepourtous.fr ou qu’une mission parlementaire auditionne actuellement de nombreuses personnalités sur la réforme du lycée (1), le Parti Socialiste se lance dans la course, avec un débat public global sur l’éducation. Bruno Julliard, secrétaire du parti chargé de l’éducation, veut en effet "alerter les Français sur l’urgence de sauver l’école publique".

Dénoncer mais surtout proposer un projet politique alternatif

Le PS critique tout d’abord avec vigueur la politique du gouvernement actuel, dans un livret noir intitulé "L’école en danger". Sur la question des lycées par exemple, il dénonce une réforme qui "masque, derrière l’idée généreuse de parcours individuels, la reconstitution de filières "ségrégatives"".

Mais il souhaite avant tout devenir une véritable force de proposition en élaborant, grâce au débat, une politique éducative alternative. "Nous voulons rassembler un maximum de contributions", indique l’ancien président de l’Unef (Union nationale des étudiants de France).

Dix chantiers pour l’éducation

Dix chantiers ont ainsi été définis, allant de la petite enfance aux métiers de l’éducation, en passant par la réussite scolaire pour tous. Ils seront au programme des rencontres et discussions qui jalonneront l’année 2009 dans toute la France. Parmi eux, trois concernent les problématiques lycéennes : "Le lycée des qualifications", "L’accès aux études supérieures" et "Le parcours d’orientation".

De nombreuses questions seront ainsi débattues par les militants socialistes, les acteurs du milieu éducatif mais aussi l’ensemble des citoyens. Est-il possible d’envisager des lycées construits autour de grands secteurs d’activités et à quelles conditions ? Quelle articulation pédagogique entre le lycée et l’université ? Comment aider les lycéens à choisir une filière d’enseignement supérieur ?

Chacun pourra suivre les débats et même y participer (1) derrière son ordinateur, en surfant sur le blog éducation du parti socialiste, www.agirpourleducation.fr, ou figurent les dix chantiers sous forme d’une "marelle de l’éducation". Les élus et responsables locaux viendront alimenter le site en décrivant les actions concrètes qu’ils mènent sur le terrain.

L’égalité des chances en première ligne

Autre sujet qui préoccupe les socialistes : l’égalité des chances, notamment au travers de l’accès à la culture, qui constitue 10e et dernier chantier en discussion. Les inégalités culturelles sont "désastreuses pour la réussite scolaire", estime Bruno Julliard. "Les déterminismes sociaux ont des conséquences aggravées dans les parcours scolaires" note le PS dans son livret noir. Il compte donc réfléchir au lien entre les politiques culturelles, nationales ou territoriales et l’école, à la manière d’associer les associations culturelles ou d’éducation populaire ou encore à la place des enseignements culturels à l’école.

Un programme de réflexion ambitieux, qui devrait prendre plus d’un an, alors que la parole du Parti Socialiste est fortement attendue dans ce domaine.

(1) La mission parlementaire d’information sur la réforme du lycée, présidée par Yves Durand, député SRC du Nord, a été lancée en janvier 2009, suite au report de la réforme du lycée par Xavier Darcos, ministre de l’Education nationale. Benoist Apparu, député UMP, en est le rapporteur.
(2) Envoyer vos remarques et votre avis à education@parti-socialiste.fr


Camille Stromboni