1. Epargne étudiante : argent trop cher

Epargne étudiante : argent trop cher

Envoyer cet article à un ami
"Je suis jeune donc j’épargne". Et oui, les temps ont changé. On ne claque plus son fric à tout va. Aujourd’hui, on bosse pendant ses études pour… épargner. Baisse du pouvoir d’achat oblige, les jeunes se responsabilisent. C’est ce que révèle une récente étude MSN réalisée par Opinion Way. Pas moins de 59 % des 15/24 ans ont ainsi épargné leur premier salaire alors que chez les 50 ans et plus, ils n’étaient que 24 % à l'avoir fait au même âge.

Money, money, money
Un constat effrayant ! Si vous n’êtes pas né avec une cuillère d’argent dans la bouche, vous allez ramer dur ! Aujourd’hui, non seulement, il faut travailler pendant ses études pour pouvoir payer son loyer et son paquet de nouilles mais aussi penser à épargner. Mission quasi impossible ! Et surtout plus de place pour les loisirs. Avec le peu d’euros qu’il leur reste, les jeunes préfèrent en effet investir dans l'habillement, et l'alimentation que dans les loisirs. Ainsi, l’étude révèle que 27 % des personnes interrogées ont acheté des vêtements lors de leur premier achat en carte bancaire, contre 18 % pour l'alimentation et seulement 7 % pour les loisirs.

Les temps changent
De la même façon, le premier salaire des 15-24 ans a surtout été dépensé dans l'habillement et le high-tech. Ainsi, 24 % du panel a dépensé son premier salaire dans la téléphonie mobile, 22 % dans les tenues vestimentaires, 13 % dans l'électronique et seulement 3% dans les loisirs. Pauvres d’accord mais fringués avec classe ! On est peu de choses, mes amis ! Heureusement, il nous reste l’amour et en parlant de ça, il semblerait que les nanas soient beaucoup plus généreuses que leur mecs puisque 55 % d'entre elles offrent régulièrement des cadeaux à leur homme alors qu'ils ne sont que 33 % dans le sens contraire. Les chiffres parlent d’eux mêmes. Un conseil messieurs : une petite rose, ce n’est pas cher et ça fait toujours plaisir…


Séverine Tavennec