1. Elections régionales : les étudiants s'emparent du débat

Elections régionales : les étudiants s'emparent du débat

Envoyer cet article à un ami

Retrouvez toute l'actualité de l'éducation dans notre dossier.

Les jeunes s’intéressent à la politique, et même aux élections régionales ! En tout cas certains…Cinq étudiants de Sciences po Paris ont organisé mardi 23 février un « grand forum » réunissant les principales têtes de listes de la région Ile-de-France.

Dans le cadre de leur « projet collectif » (matière de M1), ils ont monté cette rencontre avec leur association Sciences po TV. « Cela correspondait à notre projet de rapprocher les jeunes de la politique », explique Dora, l’une des cinq membres du groupe. Résultat : un amphi de 600 personnes – principalement des étudiants de l’institut parisien et quelques journalistes - a répondu présent tout l’après-midi.

Introduction-de-la-rencontre-SciencespoTV-par-Pascal-PerrineauLes étudiants, lycéens et internautes interpellent les candidats

Les deux présentateurs, Benoit et Rémi, ont tenu le rythme devant un public vivant, parfois chahuteur, mais jamais en manque de questions. Chaque candidat aux régionales disposait d’une trentaine de minutes pour répondre aux questions d’un panel de 6 lycéens et étudiants, mais aussi à celles du public et des internautes de Rue 89 (partenaire de l’événement). Et enfin la petite question surprise… laissée par le candidat précédent dans un cahier. Le tout chronométré avec des « gong » ponctuant le temps de parole… pas toujours respecté.

Les politiques ont joué le jeu

Colloque-Régionales-Sciences-Po-Valérie-Pécresse-répond-aux-questionsTous les candidats se sont prêtés au jeu, souvent avec humour et ravis de se retrouver devant un public jeune. Cécile Duflot (Les Verts-Europe écologie) a ouvert la danse, suivie d’Alain Dolium (Modem), Antonio Duarte (Alliance écologiste indépendante), Marie-Christine Arnautu (FN), Nicolas Dupont-Aignan (DLR), Pierre Laurent (PCF-PG) et Pierre-François Grond (NPA) qui a remplacé Olivier Besancenot. Très attendue, notamment par l’UNEF avec affiches, tracts et slogans, Valérie Pécresse (UMP) suivie de Jean-Paul-Huchon (PS) ont clôturé la journée.

Des questions d'actualité sur le Grand Paris et l'affaire "Soumaré"

Que demandaient les jeunes aux têtes de liste ? De vraies questions politiques, argumentées et fouillées, qui dépassaient totalement les sujets « jeunes ». Transports et Grand Paris ont été très largement évoqués, mais aussi l’affaire « Ali Soumaré », au cœur de l’actualité ce jour-là, le logement, l’augmentation des impôts locaux, les alliances du second tour, l’identité nationale, le développement du numérique, etc. Colloque-regionales-Sciencespo-TV-cloture-de-la-rencontre

Des transports toute la nuit à Paris pour les "teufeurs" ?

Et aussi tout de même … quelques sujets qui concernaient d’abord les jeunes : principalement les lycées, avec la question de la sécurité et des violences scolaires. La thématique de la formation professionnelle, compétence de la Région évoquée par la ministre de l’Enseignement supérieur en conclusion de son intervention, n’a été que très peu soulevée. Quelques questions emportaient toujours l’adhésion du public, avec applaudissements unanimes, comme celle de rendre la nuit parisienne accessible à tous, avec des transports en marche 24h/24.

Conclusion du présentateur à 19h30 : Bonne soirée et allez voter !
Camille Stromboni
Février 2010

Les compétences de la Région
La région dispose – pour l’instant – d’une clause de compétence générale, mais aussi de compétences propres. Elle intervient notamment dans la gestion des lycées, leur entretien et leur rénovation, la formation professionnelle et l’apprentissage, et les transports publics.
D'autres initiatives de débat avec les étudiants autour des régionales
Les étudiants de Sciences po ne sont pas les seuls à s’intéresser aux élections régionales. Le même jour était organisé à l’ESCP-Europe une rencontre entre les représentants des principaux mouvements politiques jeunes et les étudiants de l’école de commerce. A venir également, un débat entre les candidats des régionales et les étudiants organisé par La Fage le 3 mars 2010 à 18h00 à l'université Pierre et Marie Curie (Paris 6).
Les acteurs de l'enseignement supérieur s'engagent en politique
Découvrez sur Educpros les interviews des acteurs de l'enseignement supérieur candidats aux élections régionales.
Philippe Meirieu, tête de liste d'Europe Écologie en Rhône-Alpes : "Mon challenge : réconcilier les jeunes avec la politique"
Isabelle This Saint-Jean, candidate PS en Île-de-France : "Il n’y aura pas que Saclay, il y aura aussi Nanterre !"
Jean-Robert Pitte, candidat UMP en Île-de-France : "Il y a trop d’étudiants dans les filières générales universitaires"