1. L'art s'installe au Centquatre

L'art s'installe au Centquatre

Envoyer cet article à un ami

Spectacle de danse, spectacle sportif, spectacle acoustique, spectacle de clown... Il y en a pour tous les goûts. Et c'est pour cela que notre sélection vaut le détour. N'hésitez pas à donner votre avis.

Le Centquatre, nouveau lieu parisien de création contemporaine et pluridisciplinaire, accueillera en résidence des artistes du monde entier. Vous pourrez découvrir ce bâtiment de 39.000 m² lors de son inauguration gratuite au public, le 11 octobre 2008, dès 14 h 30 et jusqu'à 2 h du matin.

Côtoyer les artistes dans leur atelier

Sachez que ce nouveau lieu artistique sera ouvert tous les jours, de 11 h à 20 h et jusqu'à 22 h les vendredis et samedis. Pas moins de 200 artistes professionnels s’installeront dans des ateliers sous le regard du public. Le Centre donnera à ces artistes les moyens techniques, financiers et humains de créer une œuvre. L’établissement proposera aussi une trentaine de projets artistiques différents par an, installés dans deux salles de spectacles pouvant respectivement recevoir 200 et 400 personnes, ainsi que des visites thématiques. Les artistes amateurs pourront également s'inviter dans les ateliers des professionnels le mercredi après-midi, jeudi soir et dimanche après-midi sous la tutelle de ceux-ci. Parallèlement aux ouvertures d’ateliers, trois festivals ponctueront l’année en proposant les travaux finis des artistes présents au Centquatre.

750.000 visiteurs attendus

Les deux directeurs du Centquatre, Robert Cantarella et Frédéric Fisbach, espèrent rassembler 750.000 visiteurs pour sa première année d'ouverture, ainsi que 40.000 internautes par mois sur le site Internet du centre. En attendant, si vous êtes dans le coin, sachez que pour son ouverture le 11 octobre, le Centre organise à 21 h 00 un concert unique de Tricky, l’un de ses futurs résidents. Le concert est ouvert au public !

Plus d’infos : www.104.fr

Séverine Tavennec

Crédit photo : Experimental Jetset
Sommaire du dossier
Retour au dossier Salomé Lelouch, directrice de théâtre Humoriste : son nom est Stotz, Yann Stotz L'art s'installe au Centquatre Tzig'n Jazz, premier festival roumain Du beau monde aux Nuits de Fourvière