1. Logement étudiant : des prix encore en hausse

Logement étudiant : des prix encore en hausse

Envoyer cet article à un ami
Alors que les organisations étudiantes l’Unef et la Fage ont alerté le 22 août le ministère de l’Enseignement supérieur sur la baisse du pouvoir d’achat des étudiants et la hausse de leurs frais de logement, le site Location-etudiant publie son Baromètre du logement étudiant 2011. Réalisé sur une base de près de 14 500 annonces de logements dans les 14 plus grandes villes étudiantes, il permet de mettre en lumière une tendance : la popularité des T2.. et l’augmentation des loyers qui en découle.

648 € / mois pour un studio à Paris
Sans surprise, Paris reste la ville la plus chère de France. Avec Nice, Aix en Provence et Lyon, elle possède les loyers les plus élevés (en moyenne 648 € /mois pour un studio dans la capitale par exemple). Des villes comme Poitiers, Nantes, Strasbourg, Toulouse ou Rouen sont plus accessibles (390 € /mois pour la même surface).

Jusqu’à + 19 % de hausse pour un 2 pièces dans certaines villes

Autre enseignement de cette étude : le bond des loyers de 2 pièces dans certaines villes : +18.45% en Ile de France et +19.63% à Lille. Explication possible : la population étudiante qui ne cesse de croitre et se heurte à une offre pas toujours suffisante pour satisfaire la demande.

Si la tendance globale est à la hausse certaines villes voient le prix de leur loyer diminuer. C’est le cas de Marseille qui connait une baisse de 6% du prix des studios ou encore de Nantes et Rouen avec une diminution de l’ordre de 2,5%. Mais elles restent des exceptions.

Pour connaitre les prix des loyers dans votre ville vous pouvez consulter le Baromètre ici (http://www.location-etudiant.fr/Barometre_2011.pdf).

Vianey Lorin
24.08.2011