1. Vie étudiante
  2. Logement étudiant
  3. Logements étudiants : organiser son déménagement pendant la crise sanitaire
Boîte à outils

Logements étudiants : organiser son déménagement pendant la crise sanitaire

Envoyer cet article à un ami
Quelle que soit "la couleur" de votre département sur la carte du déconfinement, les déménagements sont autorisés. // © Adobe Stock/luckybusiness
Quelle que soit "la couleur" de votre département sur la carte du déconfinement, les déménagements sont autorisés. // © Adobe Stock/luckybusiness

L’année scolaire touche à sa fin, et comme de nombreux étudiants, vous envisagez peut-être de quitter votre studio dans les prochaines semaines. Avec la crise sanitaire, les déménagements devaient rester exceptionnels mais depuis le déconfinement, ils sont désormais autorisés à condition de respecter quelques consignes.

La période de confinement levée et les partiels presque terminés, il est maintenant temps de faire vos valises et de rendre les clés de votre appartement pour profiter pleinement de l’été. Depuis le 11 mai, les déplacements sont autorisés, presque sans aucune restriction. Vous pouvez donc organiser votre déménagement… en tenant compte de quelques contraintes supplémentaires tout de même.

Les déménagements sont possibles, même à plus de 100 km

Sur la carte de France du déconfinement, quelle que soit "la couleur" du département (vert ou rouge), dans lequel vous êtes, les déménagements sont autorisés. Actuellement, les déplacements sont limités à votre département et à un périmètre de 100 km autour de votre lieu d’habitation.

Si vous devez déménager au-delà de cette zone définie, il suffit de vous munir de votre déclaration de déplacement et de cocher la case numéro 8 "Déplacements liés à un déménagement résultant d’un changement de domicile et déplacements indispensables à l’acquisition ou à la location d’un bien immobilier insusceptibles d’être différés". N’oubliez pas de prendre votre justificatif de domicile et votre préavis stipulant la date à laquelle vous devez libérer votre logement. Ces documents seront à présenter en cas de contrôle.

Lire aussi : Déconfinement : ce qui change dans les universités

Respectez la procédure habituelle et les gestes barrières

Avant de déménager, veillez à en informer votre propriétaire. Crise sanitaire ou non, la procédure habituelle doit être respectée. À savoir : envoyer votre lettre de préavis avec accusé de réception en respectant le délai de un à trois mois. Tant que vous n’avez pas définitivement mis fin à votre contrat de location, vous devez continuer à payer votre loyer.

En parallèle, vos aides au logement comme les APL continuent également d’être versées.
Si votre bail arrive à son terme et que vous n’avez pas la possibilité de déménager, contactez votre propriétaire pour trouver un arrangement. Depuis le 11 mai, les entreprises de déménagement ont repris du service, tout comme les agences immobilières qui pourront vous aider dans vos démarches.

Mais attention, que ce soit pour effectuer l’état des lieux de sortie ou pour vider votre logement, le respect des gestes barrière est primordial : pas de rassemblement de plus de dix personnes, port du masque, voire de gants, distance de sécurité…

Lire aussi : Logement étudiant : le petit dico du parfait locataire

Le cas des logements en résidence CROUS

En mars dernier, beaucoup d’étudiants avaient fait le choix de quitter leur résidence CROUS pour rejoindre leur domicile familial. Après l'annonce des mesures de déconfinement, les CROUS ont laissé la possibilité à leurs étudiants de décider s'ils souhaitaient revenir dans leur logement ou le quitter définitivement.

Si vous réintégrez votre logement avant le 31 mai, à compter de votre date de retour, vous devrez à nouveau payer votre loyer. Ceux qui souhaitent revenir mais ne peuvent pas se déplacer avant le 31 mai paieront automatiquement leur loyer à partir du 1er juin. En revanche, si vous partez définitivement, le CROUS vous contactera pour vous donner les modalités. Vous avez 48 heures pour vider votre chambre et la nettoyer, avec la possibilité de dormir une nuit sur place sans avoir à payer de frais. L’état des lieux de sortie et la remise des clés peut parfois se faire à distance.

Quoi qu’il en soit, en résidence CROUS, le contrat de location prend généralement fin le 30 juin. En raison de la crise sanitaire, si vous souhaitez quitter votre chambre avant cette date, vous n'avez pas besoin de respecter le délai de préavis d'un mois mais vous devez en informer votre résidence au moins trois jours avant. Et si vous souhaitez refaire une demande de logement auprès du CROUS, la procédure est inchangée.

Une convocation du CROUS pour déménager

Si vous devez déménager votre chambre universitaire et qu'elle se trouve à plus de 100 km de votre domicile familial, le CROUS peut vous fournir une convocation. Ce document stipule que votre bail arrive à sa fin et que vous avez l'obligation de libérer les lieux avant une date butoir. Mais attention, la convocation ne remplace pas l'attestation de déplacement du ministère de l'Intérieur, qui elle, est obligatoire. La convocation du CROUS est simplement un justificatif supplémentaire. Faites-en la demande à votre CROUS si vous en avez besoin.

Lire aussi : Logement étudiant : comment faire votre demande au CROUS, étape par étape