Par Natacha Lefauconnier, publié le 14 Avril 2014
4 min

LOGEMENT ÉTUDIANT – Que vous soyez en terminale ou déjà étudiant, le DSE (dossier social étudiant) est le passage obligé pour toute demande de bourse ou de logement auprès de votre CROUS. Calendrier, pièces à fournir, montant des aides... Chaque semaine, l’Etudiant vous donne les réponses aux principales questions que vous vous posez.

logement-etudiant-appartement-colocation-bailPouvez-vous me dire quand j'aurai la réponse à ma demande de bourse et de place en résidence universitaire ?

Une fois votre DSE (dossier social étudiant) complété (avant le 30 avril) et envoyé avec les pièces requises (dans les 15 jours suivant la saisie de votre dossier), il ne vous reste plus qu’à attendre la réponse à votre demande de bourse et/ou de logement étudiant.

À lire aussi : tous nos conseils et dossiers pour gérer votre budget.

Vous pouvez suivre le traitement de votre dossier sur le site Internet de votre CROUS en renseignant votre numéro de dossier et la date de votre demande de DSE.  

affiche-dse-crous 

Le CROUS dont vous dépendez étudie votre dossier avant la fin du mois de juin. Une fois les informations fournies validées, l’organisme vous envoie un e-mail à l’adresse que vous avez donnée dans votre DSE.

La notification de bourse


Au plus tard au mois de juin 2014 (avant juin si vous avez renvoyé votre DSE en début de période), vous recevrez donc une notification qui vous indiquera si vous remplissez les critères sociaux et universitaires pour bénéficier d'une bourse.

Le montant de la bourse ne dépend pas du coût de la scolarité de l’établissement où vous voulez vous inscrire. Autrement dit, que vous alliez à l’université ou dans une école de commerce à 8.000 € l’année, le montant de la bourse à laquelle vous avez droit sera identique.

Attention : même si la décision du CROUS est favorable, elle ne deviendra définitive qu'après inscription dans un établissement d'enseignement supérieur et une formation qui ouvrent droit aux bourses.

Le CROUS ne procédera au paiement de votre bourse qu’une fois qu’il aura reçu un justificatif prouvant votre inscription. Dans certaines académies, ce n’est pas à l’établissement mais à vous d'envoyer le justificatif : renseignez-vous auprès du service administratif de la formation.

L’attribution d’un logement


En juin également (soit en même temps, soit après la notification conditionnelle de bourse), le CROUS vous donne la réponse à votre demande de logement. Les attributions sont prononcées par le directeur du CROUS à partir d’un indice social qui reprend les mêmes éléments que les dossiers de bourse. Les boursiers aux échelons plus élevés sont prioritaires, mais même les non-boursiers ont leurs chances, les offres de logement étant très variables d’une académie à l’autre.

Trois types de réponses sont possibles :

- Si la réponse est positive, vous devez au plus vite réserver votre logement en payant votre caution (par courrier, sur place à la résidence ou en ligne sur le site de votre CROUS). Contactez aussi impérativement votre résidence avant le 5 septembre pour prendre rendez-vous.

- Si la réponse est une décision d'attente "soumise à des désistements ultérieurs", rien n'est perdu. Vous devez impérativement vous inscrire sur les listes d'attente (en ligne ou via le secrétariat du CROUS) et attendre qu'une place se libère. La réponse vous sera donnée après les mouvements nationaux d’affectation qui se déroulent au cours du mois de juin.

- Si la réponse est négative, c'est que votre profil ne correspond pas aux critères d'admission prioritaires.

Envisagez alors les autres solutions qui s’offrent à vous : colocation, logement intergénérationnel
(hébergement chez une personne âgée contre petits services), foyers...

Et surtout, ne tardez pas : la course au logement étudiant peut parfois prendre des allures de parcours du combattant (particulièrement en Île-de-France, où il y a une forte concentration d'étudiants et des loyers particulièrement élevés pour les petites surfaces). Anticipez !

Une étude sur les jeunes et le logement
Comme le rapporte l'étude CSA pour Guy Hoquet, publiée mercredi 9 avril 2014, 89 % des jeunes qui vivent encore chez leurs parents expriment une inquiétude sur les difficultés à trouver un premier toit. Et parmi les 882 personnes sondées, âgées de 18 à 29 ans, 4 sur 10 reconnaissent avoir du mal à payer leur loyer (plus d'une sur deux chez les 18-20 ans). Pas étonnant, hélas, lorsque l'on constate que le budget consacré par les jeunes à leur logement représente de 35 à 50 % du revenu net mensuel pour quatre sondés sur dix.



D'AUTRES QUESTIONS LOGEMENT ET BOURSE

Demande de bourse ou de logement étudiant pour 2014-2015 : à qui s’adresser et quand ? 
Comment savoir si j’ai droit à une bourse ou à un logement étudiant ? 
Comment remplir votre dossier social étudiant, étape par étape
 

A la Une logement étudiant

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !