Nos conseils pour financer ses études

Par L'Etudiant Fab, publié le 28 Juin 2021
7 min

Le passage aux études supérieures est un défi qui s’accompagne systématiquement d’une indépendance inédite. La Banque Postale et L’Étudiant sont là pour vous transmettre de précieuses informations sur le financement de votre projet d’avenir.

Atteindre ses objectifs grâce au Prêt personnel Étudiant [1]

Dès lors que vous avez choisi les études que vous souhaitez poursuivre après le bac, des dépenses telles que les frais de scolarité, les coûts liés au logement ou encore, entre autres, l’achat d’équipement informatique deviennent de nouvelles préoccupations budgétaires. En 2020, on estimait les frais liés aux études supérieures à 1 138 euros en moyenne par mois pour un étudiant résidant en France. Lorsque vous ne pouvez pas bénéficier d’une aide financière[2] de vos parents, il y a heureusement la possibilité de trouver des solutions adéquates pour mener à bien vos aspirations.

De nombreux étudiants ont fait le choix de parier sur leur avenir en finançant intégralement leur scolarité via un prêt. Cette décision doit être mûrement réfléchie, mais le prêt constitue à l’arrivée l’un des meilleurs leviers pour l’égalité des chances.

En l’occurrence, le Prêt personnel Étudiant [1] de La Banque Postale permet d’emprunter entre 1 000 euros et 50 000 euros sur une période de 1 à 10 ans. Destiné aux étudiants entre 18 et 35 ans, ce prêt propose également un accompagnement personnalisé. Afin de vous permettre de vivre sereinement et pleinement votre vie étudiante, il est possible d’en différer le remboursement après l’obtention de vos diplômes.

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

Financer sa formation en parallèle de ses études

Si vous en avez la possibilité, les jobs étudiants sont un bon moyen de payer sa formation, d’améliorer sa qualité de vie et de commencer à rembourser son prêt. Qu’il soit en temps partiel ou le temps d’un été, c’est aussi l’occasion de se bâtir une première expérience professionnelle.

Dans le même esprit, l’alternance est un dispositif idéal et courant tout au long de l’année scolaire. Avec le contrat de professionnalisation ou d’apprentissage, l’entreprise finance directement vos frais de scolarité tout en vous permettant d’ores et déjà d’évoluer au sein de votre sphère professionnelle de prédilection et en vous rémunérant à hauteur d’un pourcentage du SMIC. Elle s’applique à ce jour dans une multitude de cursus, du BTS au master en passant par la Licence professionnelle ou le BTS et de nombreuses grandes écoles qui proposent des parcours en apprentissage, dans des domaines de plus en plus divers.

Ces aides étudiantes à connaître absolument

La plus connue des aides étudiantes est la bourse, qui peut néanmoins prendre bien des formes, en fonction de différents critères. Votre interlocuteur privilégié sera le Crous, proposant avant tout des BCS (Bourses sur Critères Sociaux) selon votre situation financière et familiale, ainsi que la distance entre votre domicile et votre lieu d’études. Elles peuvent conduire à l’exonération des droits d’inscription à la fac ou à la Sécurité sociale, tout en octroyant une priorité sur les logements étudiants gérés par le Crous. Généralement dispensée à l’année, elle peut aussi être attribuée de façon ponctuelle via le Fonds National d’Aide d’Urgence aux étudiants, même pour ceux initialement non-boursiers qui sont en situation d’urgence financière.

On peut d’ailleurs y ajouter une aide au mérite pour les étudiants boursiers ayant décroché une mention très bien au baccalauréat ou étant inscrit dans un établissement d’enseignement supérieur.

Pour ceux/celles qui seraient tenté(e)s par un projet d’études à l’étranger, penchez-vous sur les conditions et les avantages de l’aide à la mobilité internationale et de l’allocation Erasmus.

Des bourses spécifiques à votre formation peuvent également faciliter le financement de vos études. Une des plus connues est l’allocation pour la diversité dans la fonction publique, aidant les étudiants qui visent à réussir les concours d’entrée dans l’administration française. Dans le domaine du social et du médical, des aides sont allouées par les conseils régionaux et il est nécessaire de consulter directement chaque collectivité pour en apprendre plus. En école d’ingénierie, une pratique d’entreprise consiste parfois à sponsoriser les étudiants qui intègreront ensuite leurs équipes. Enfin, 120 fondations rattachées à la Fondation de France attribuent des bourses selon des projets de recherche ou des prix pour des travaux déjà réalisés.

Les possibilités de financement sont donc conséquentes, mais demandent un réel investissement personnel afin de poser à plat ses aspirations et de se renseigner minutieusement sur ces différentes solutions, le plus souvent compatibles entre elles.

Choisir et financer son logement constitue aussi un challenge important, mais des aides sont encore une fois disponibles : elles sont détaillées dans notre article 5 choses à savoir avant de louer son premier studio. En parallèle, La Banque Postale et L’Étudiant vous prodiguent également d’autres conseils pour bien gérer votre budget et épargner dès votre plus jeune âge.

[1]. Offre réservée aux particuliers sous réserve d’étude et d’acceptation définitive de votre dossier par le prêteur. Vous disposez d’un délai légal de rétractation de 14 jours calendaires révolus. La souscription d’un Prêt personnel Étudiant est réservée aux 18–35 ans révolus.

[2]. Source : https://www.letudiant.fr/lifestyle/aides-financieres/pret-etudiant-cinq-questions-a-se-poser-avant-de-se-lancer.html

Prêteur : LA BANQUE POSTALE CONSUMER FINANCE – S.A. à Directoire et Conseil de Surveillance. Capital social 2 200 000 €. 1 avenue François Mitterrand, 93212 La Plaine Saint-Denis CEDEX. RCS Bobigny n°487 779 035. ORIAS n°09 051 330.

Distributeur/Intermédiaire de crédit : LA BANQUE POSTALE – S.A. à Directoire et Conseil de Surveillance. Capital social 6 585 350 218 €. 115 rue de Sèvres 75275 Paris CEDEX 06. RCS Paris n°421 100 645. ORIAS n° 07 023 424.

Articles les plus lus

A la Une vie étudiante

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !