Qu’est-ce que le Service Civique ?

Par L'Etudiant Fab, publié le 24 Novembre 2021
6 min

Le Service Civique est un dispositif permettant aux jeunes d’exercer une mission au service de l’intérêt général pendant une durée maximale d’un an. Quels sont ses atouts ? Comment postuler ? Explications.

Prenant la forme d’un volontariat indemnisé par l’État, le Service Civique séduit de nombreux jeunes. Il est l’occasion de s’engager au service des autres ou de grandes causes et il aide souvent à trouver sa voie, voire à mieux définir ses projets professionnels.

Le Service Civique : définition

Une mission d’intérêt général

Envie d’être utile, d’agir pour le bien collectif, d’aller à la rencontre des autres, d’explorer de nouveaux horizons, de développer des compétences ? Le Service Civique est une formidable occasion de s’engager dans une mission d’intérêt général passionnante portant sur l’un des 10 domaines suivants :

  • Culture et loisirs
  • Éducation pour tous
  • Environnement
  • Solidarité
  • Sport
  • Intervention d’urgence en cas de crise
  • Mémoire et citoyenneté
  • Santé
  • Développement international et action humanitaire
  • Citoyenneté européenne

Un engagement volontaire : pour quoi faire ?

Les jeunes qui s’engagent en mission de Service Civique ont en commun l’envie de se sentir utiles.

Les raisons pour lesquelles ils se lancent sont nombreuses. La plupart d’entre eux s’engagent en faveur de la solidarité, car l’entraide est une valeur phare du volontariat en mission de Service Civique. En outre, c’est aussi un moyen pour ces jeunes de découvrir le monde associatif et professionnel à travers des missions qui leur correspondent, dans des univers qu’ils ne connaissent pas ou qu’ils aimeraient explorer davantage.

De plus, réaliser un Service Civique revient à se donner du temps supplémentaire pour faire le point sur ses désirs d’avenir. En effet, les volontaires ont le temps de réfléchir à leur orientation professionnelle et aux études qu’ils souhaiteraient éventuellement poursuivre.

Faire une mission de Service Civique, c’est donc se donner du temps, tout en réalisant un projet concret et utile.

Enfin, le Service Civique permet aux jeunes de gagner en autonomie et en confiance en soi.

Combien de temps dure une mission en Service Civique ?

La mission en Service Civique est d’une durée de six à 12 mois.

​​À noter qu’il est possible de mettre fin à son contrat de Service Civique avant la date de fin initialement prévue. Cette rupture de contrat peut être faite à l’initiative de l’organisme, du volontaire ou bien d’un commun accord.

Un dispositif indemnisé par l’État

Le Service Civique est indemnisé par l’État et donne notamment accès à un régime complet de protection sociale en matière de maladie, de maternité, d’invalidité ou d’accident du travail.

Qui peut faire une mission en Service Civique ?

Les personnes qui ont la possibilité de s’engager dans le volontariat civique sont les jeunes âgés de 16 à 25 ans et jusqu’à 30 ans pour les personnes en situation de handicap.

Le Service Civique est ouvert à tous, sans condition de diplôme et d’expérience. Seule la motivation compte.

Comment faire une mission en Service Civique ?

Comment postuler aux offres de mission en Service Civique

Pour postuler à des offres de mission en Service Civique, les jeunes candidats doivent se rendre sur le site du Service Civique et trouver une mission qui leur correspond.

Les offres peuvent être triées selon le territoire géographique, mais aussi le domaine d’action. Il est également possible d’effectuer une recherche par mot-clé si le candidat souhaite s’engager dans une association bien précise ou dans un secteur en particulier.

Réaliser une mission en Service Civique après ses études

Les jeunes peuvent aussi décider d’effectuer un Service Civique pendant leurs études supérieures, lors d’une césure, ou après avoir terminé leurs études.

Une fois le diplôme d’études supérieures en poche, le Service Civique constitue une alternative idéale, à la fois pour développer ou nourrir des compétences, mais aussi pour se constituer un réseau professionnel. Cela permet de disposer d’une première expérience à faire figurer ensuite sur son CV.

Où réaliser sa mission en Service Civique ?

Les jeunes volontaires ont la possibilité de réaliser leur mission en Service Civique partout en France, mais aussi à l’étranger, à condition d’effectuer leurs missions auprès d’associations françaises ou de collectivités territoriales françaises dans un cadre décentralisé.

Quelle indemnisation ?

Une indemnité de 580 euros net par mois* est prévue. Elle peut être majorée d’environ 107 euros net sur critères sociaux, au bénéfice, notamment, des étudiants boursiers.

Une autre forme d’engagement volontaire : une mission avec le Corps européen de solidarité

Parmi les autres formes d’engagement, il existe le Corps européen de solidarité (CES) programme financé par l’Union européenne. Il offre aux jeunes âgés de 18 à 30 ans l’opportunité de se porter volontaires en participant à des missions d’intérêt général en Europe.

Cette mission peut s’effectuer sur une durée maximale de 12 mois et a pour enjeu de favoriser la mobilité des jeunes au service d’une mission d’intérêt général en Europe. Très formatrice, cette expérience permet de développer de nouvelles compétences, mais aussi d’apprendre une autre langue et de s’ouvrir à d’autres cultures. Sur place, le volontaire est entièrement pris en charge et indemnisé en fonction du pays dans lequel il s’investit.

Une fois le volontariat terminé, il est délivré un « Youth Pass  » permettant de valider l’ensemble des compétences acquises durant la mission.

Bon à savoir : il est possible d’effectuer une mission en Service Civique avant ou après une mission avec le Corps européen de solidarité.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une vie étudiante

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !