Service Civique : prêt(e)à vivre une expérience qui va changer ta vie ?

Par L'Etudiant Fab, publié le 07 Octobre 2022
4 min

En 2021, plus de 145 000 jeunes ont réalisé un Service Civique. Et toi, feras-tu partie de l’aventure ? Solidarité, santé, éducation, sport, environnement… Les missions portent sur des domaines variés. Leur point commun ? L’engagement au service de la société et des autres. Découvre vite en quoi consiste le Service Civique et quels en sont les bénéfices pour ton avenir.

Qu’est-ce que le Service Civique ?

Grâce au Service Civique, tu as la possibilité de réaliser une mission en France ou à l’étranger dans un organisme à but non lucratif (association, fédération, etc.) ou un établissement public (ex. : ministère, administration) agréé par l’Agence du Service Civique. Tu ne peux donc pas effectuer de Service Civique au sein d’une entreprise, par exemple, car la mission doit bénéficier à la société.

Voici les types de structure où il est possible de réaliser un Service Civique :

  • Associations
  • Collectivités territoriales
  • Fondations
  • Établissements publics
  • Syndicats
  • Entreprises sociales et solidaires, etc.

Tu as l’opportunité de t’engager dans les 10 domaines d’action suivants :

1. Culture et loisirs
2. Développement international et action humanitaire
3. Environnement
4. Éducation pour tous
5. Mémoire et citoyenneté
6. Santé
7. Solidarité
8. Sport
9. Citoyenneté européenne
10. Intervention d’urgence en cas de crise

Ainsi, selon tes centres d’intérêt, tu peux contribuer à faciliter l’accès à l’éducation dans les quartiers défavorisés, participer à des actions humanitaires à l’étranger ou encore sensibiliser aux gestes de sobriété énergétique.

Ai-je droit au Service Civique ?

Pour pouvoir prendre part à l’aventure du Service Civique, tu dois seulement remplir deux conditions :

  • Avoir entre 16 et 25 ans ou 30 ans pour les jeunes en situation de handicap. À noter que tu peux t’engager dans un Service Civique jusqu’à la veille de ton 26e anniversaire (ou de ton 30e, selon ta situation).
  • Être ressortissant européen.Sont pris en compte les 30 pays membres de l’Espace économique européen (EEE).
  • Les jeunes originaires d’autres pays peuvent également réaliser un Service Civique sous certaines conditions. Il faut disposer d’un titre de séjour ; d’autres documents sont acceptés pour les jeunes ressortissants étrangers résidant depuis moins d’un an en France.

Tu n'as donc pas besoin d’être diplômé(e) ou de disposer d’une expérience professionnelle.

Si tu es mineur(e), tu peux réaliser une mission en Service Civique à partir de tes 16 ans. Toutefois, des conditions spécifiques s’appliquent si tu as moins de 18 ans :

  • Une autorisation parentale ou de ton tuteur légal est requise ;
  • La durée maximale hebdomadaire de la mission est de 35 heures sur cinq jours ;
  • Une journée de congé supplémentaire par mois ;
  • Interdiction de réaliser la mission entre 22h et 6h du matin ;
  • Aménagement des modalités de la mission en fonction de ton âge.

Quand faire un Service Civique ?

Si tu es étudiant(e), bonne nouvelle : tu peux bénéficier d’un emploi du temps aménagé une obligation pour les universités et autres établissements d’enseignement supérieur depuis 2017.

Une fois entré dans la vie active, il est toujours possible d’effectuer un Service Civique. Certaines conditions sont toutefois à respecter :

  • Pour les salariés : tu peux cumuler ton emploi et une mission de Service Civique, mais attention au rythme ! La durée d’une mission est en effet d’au moins 24heures. Il faut donc t’assurer de la compatibilité de tes horaires. De plus, la mission doit être forcément réalisée dans un autre organisme. Cela signifie que si tu es salarié(e) d’une association, par exemple, tu ne peux pas y effectuer de Service Civique.
  • Pour les fonctionnaires : il faut obtenir l’autorisation de ta hiérarchie et, comme pour le salariat, la mission doit être réalisée dans un organisme différent de celui dans lequel tu exerces.
  • Pour les auto-entrepreneurs : aucune condition spécifique n’est requise.

Quelles sont la durée et les modalités du contrat de Service Civique ?

Es-tu prêt à t’engager dans le temps ? La durée totale de ta mission est d’au moins six mois et au maximum 12 mois, à raison d’au minimum 24heures hebdomadaires.

Si tu n’as pas de qualification ni de diplôme, sache que tu peux reprendre une formation à temps partiel, en plus de ta mission : 21heures contre au moins 24heures pour le parcours classique. Une opportunité pour préparer l’après.

Pour trouver une mission, rien de plus simple, il faut :

1. Rechercher une mission sur la page dédiée ;
2. Filtrer par lieu, dates, domaines d’action, mots-clés, etc. ;
3. Déposer ta candidature ;
4. Suivre l’avancée des candidatures depuis l’espace personnel ;
5. Passer un entretien.

Ensuite, tu signes un contrat de Service Civique qui spécifie notamment le lieu, la durée et les différentes missions que tu auras à accomplir. Deux exemplaires sont produits : un pour toi, l’autre pour l’organisme d’accueil.

Grâce au Service Civique, tu bénéficies par ailleurs de multiples avantages au quotidien, tels que des Chèques Vacances, des tickets repas – selon l’organisme d’accueil – et diverses réductions.

Enfin, tu perçois une indemnité de 600,94 euros par mois pendant toute la durée de la mission. Si tu pars à l’étranger, l’indemnité est de 652,52 euros. Enfin, si tu es boursier ou bénéficiaire du RSA, tu reçois une indemnité supplémentaire de 111,45 euros.

Il est par ailleurs possible que les frais de transport et d’hébergement soient pris en charge, mais cela dépend exclusivement de l’organisme d’accueil.

Enfin, une fois ta mission terminée, tu reçois une attestation de Service Civique.

Trouver ma mission parmi plus de 30 000 offres actuellement en ligne sur le site du Service Civique !

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une vie étudiante

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !