1. SNU (service national universel) : votre future tenue dessinée par des lycéens
En bref

SNU (service national universel) : votre future tenue dessinée par des lycéens

Envoyer cet article à un ami
Service national universel : votre future tenue dessinée par des jeunes lycéens en mode et design. // © rawpixel/Unsplash
Service national universel : votre future tenue dessinée par des jeunes lycéens en mode et design. // © rawpixel/Unsplash

Treize lycées pro et techno concourent pour imaginer l'uniforme du service national universel. Un jury comprenant le jeune créateur Simon Porte-Jacquemus délibérera fin mars 2019. Les premières tenues seront distribuées fin juin aux volontaires qui expérimenteront le SNU.

Le vêtement que vous porterez pendant votre service national universel d'un mois est en cours de création dans l'un des 13 lycées professionnels et technologiques sélectionnés. Ces établissements se situent dans les 13 départements où débutera le SNU, à titre expérimental, en juin 2019. Des lycées qui proposent, entre autres, le bac pro métiers de la mode et du vêtement ou le bac technologique ST2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués).

Lire aussi : SNU (service national universel) : plus d’un jeune sur deux lui dit oui !

Insigne, devise et signes distinctifs

Le 19 février, le cahier des charges a été présenté par Gabriel Attal, le secrétaire d’État à la jeunesse, au lycée Ferdinand-Buisson d'Ermont (95). Cocarde, écusson ou autre, les jeunes lycéens doivent d'abord imaginer l’insigne destiné à orner le vêtement. Il faudra ensuite plancher sur les couleurs de la tenue. Comme celles-ci devront évoquer la patrie, la République, l’intérêt général mais aussi faire référence au drapeau tricolore, les possibilités semblent relativement limitées…

L’insigne pourra également porter une devise "courte et faisant référence aux valeurs et aux objectifs du SNU" : valeurs de la République, engagement, service de la collectivité, cohésion nationale. Les candidats doivent aussi faire figurer l'année de promotion à côté de l'insigne, ainsi que le signe distinctif de l'unité de vie (maisonnée, compagnie…) durant le SNU. Apprentis graphistes à vos crayons !

Le choix fin mars

Le jury qui sélectionnera la tenue se réunira fin mars 2019 et comptera quatre membres : une jeune élue au Conseil national de la vie lycéenne, une personnalité issue du monde des Armées (Benoît Puga, ancien chef de l'État-major particulier de Nicolas Sarkoy et de François Hollande), Marie Trellu-Kane, la fondatrice et présidente d’Unis-Cité, qui promeut le service civique, et une étoile montante de la mode, le jeune créateur de 29 ans Simon Porte Jacquemus.

Lire aussi : Quelles études pour travailler dans la mode ?

Le service national universel débutera à partir de juin 2019 pour 2.000 à 3.000 jeunes volontaires qui expérimenteront le dispositif… dans leur tout nouvel uniforme !

Les 13 lycées en compétition

Lycée professionnel Charles-de-Gonzague à Charleville-Mézières (Ardennes, académie de Reims)
Lycée polyvalent Jacques-Cœur, à Bourges (Cher, académie d'Orléans-Tours)
Lycée Raymond-Loewy à La Souterraine (Creuse, académie de Limoges)
Lycée Modeste-Leroy à Évreux (Eure, académie de Rouen)
Lycée professionnel Léonard-de-Vinci à Nantes (Loire-Atlantique, académie de Nantes)
Lycée professionnel Bertrand-Duguesclin à Brech (Morbihan, académie de Rennes)
Lycée polyvalent Le Corbusier à Tourcoing (Nord, académie de Lille)
Lycée professionnel Marie-Laurencin à Riom (Puy-de-Dôme, académie de Clermont-Ferrand)
Lycée professionnel Reffye à Tarbes (Hautes-Pyrénées, académie de Toulouse)
Lycée polyvalent Jacques-Duhamel à Dole (Jura, académie de Besançon)
Lycée Diderot à Marseille (Bouches du Rhône, académie d'Aix-Marseille)
Lycée Ferdinand-Buisson à Ermont (Val d'Oise, académie de Versailles)
Lycée professionnel Lumina-Sophie à Saint-Laurent-du-Maroni (académie de Guyane)