1. Lifestyle
  2. Stress, anxiété, insomnie : comment bien gérer pendant ses études
  3. Que faire en cas de dépression : l'avis de Dominique Barbier, psychiatre

Que faire en cas de dépression : l'avis de Dominique Barbier, psychiatre

Envoyer cet article à un ami

Pas toujours facile de rester zen entre les révisions, les examens, les petits boulots… Heureusement, des trucs existent pour éviter que le stress ne vous gâche la vie.

Quels sont les signaux qui doivent donner l'alerte ? Comment traiter une dépression ? L'analyse de Dominique Barbier, psychiatre des hôpitaux et auteur de “la Dépression” (éditions Odile Jacob).

À quoi reconnaît-on une dépression ?
“Deux signes essentiels, revenant régulièrement, la caractérisent. Le premier est une humeur triste permanente, un négativisme. La personne voit tout en noir et ne se déride jamais. Le second est un ralentissement psychomoteur et psychique. Le moindre geste (appeler un ami, se faire à manger, etc.) ou la moindre réflexion coûtent au malade. À ces signes capitaux s’ajoutent des signes complémentaires comme un dégoût de la vie (qui peut amener au suicide), des troubles du sommeil, de l’appétit, de la fonction sexuelle, mais aussi des troubles cognitifs (difficultés à mémoriser, à se concentrer, etc.).”

Combien de Français, et d’étudiants, en souffrent ?
“C’est difficile à savoir, car trop de problèmes sont assimilés à une dépression… Une grosse fatigue, un passage à vide, un sentiment de tristesse qui survient après un chagrin d’amour ou un deuil peuvent être identifiés et soignés – à tort – comme une dépression. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) estime que 3 % de la population mondiale en est atteint. En France, on considère que 10 % des personnes sont touchées, et on estime qu’environ 0,5 % des étudiants peuvent l’être.”

Comment se soigner ?
“Selon la gravité, la dépression se soigne par la parole, la psychothérapie ou les médicaments (traitement de six mois). Les étudiants peuvent se tourner vers leur médecin référent ou vers des structures comme les points écoute jeunes et le BAPU (Bureau d’aide psychologique universitaire), hélas souvent saturées.”

Lire à ce sujet notre dossier “Consulter un psy : comment ça se passe quand on est lycéen ou étudiant ?

Propos recueillis par Virginie Bertereau

À consulter aussi :
- Mon ado va mal : difficulté passagère ou souffrance ?
- Comment lutter contre le harcèlement à l'école.
- Les chroniques du pédopsychiatre Marcel Rufo.
Sommaire du dossier
Retour au dossier Relaxation : faites-vous plaisir Sommeil : calculez l’heure idéale de votre coucher Alimentation : évitez les excitants après 17 heures Exercice physique : aérez-vous la tête Automédication : avec prudence Que faire en cas de dépression : l'avis de Dominique Barbier, psychiatre Ne subissez pas la violence ! Enquête USEM 2009 : la filière d’études influe sur la santé des étudiants