Un étudiant de l'Esigelec en soutien au commerce local

Par Clément Rocher, publié le 09 Decembre 2020
3 min

Dans plusieurs universités et grandes écoles de France, des initiatives étudiantes fleurissent pour soutenir les économies locales. Zoom sur le projet que Timothy, étudiant en dernière année à l'Esigelec, porte avec une soixantaine de ses camarades ingénieurs pour développer l'activité des commerçants de Rouen.

Cette deuxième période de confinement a mis une nouvelle fois à l'arrêt l'activité de nombreuses petites entreprises sur l'ensemble du territoire. Le contexte sanitaire actuel a également contraint une grande majorité des associations étudiantes à marquer une pause.

"Je me suis alors demandé pourquoi ne pas mettre à disposition les savoir-faire des étudiants de l'école pour venir en aide aux commerçants de Rouen (76)", explique Timothy, élève-ingénieur en cinquième année en alternance à l'Esigelec.

Proposer leurs compétences en numérique

L'étudiant a créé le groupe "Esig'aidais mon commerçant" sur le réseau social Facebook afin de rassembler les élèves-ingénieurs de son école volontaires pour participer au projet. Près d'une soixantaine d'entre eux ont répondu à son appel et sont prêts à mobiliser leur savoir-faire dans les nouvelles technologies.

Timothy se montre très satisfait par les propositions des commerçants de la ville de Rouen. "Un cabinet d'expert-comptable souhaite aider ses clients et propose même un stage étudiant à la clé. Des restaurateurs nous sollicitent aussi pour mettre à jour leurs réseaux sociaux", poursuit Timothy.

Les étudiants mettent tout en œuvre pour renforcer la présence et la visibilité des commerces de proximité sur Internet. "Nous pouvons mettre à jour leur site web et leur créer une documentation."

"L'école apprécie que les étudiants s'engagent"

Cette initiative, saluée par l'établissement, permet de mobiliser les étudiants autrement. "L'école apprécie que les étudiants s'engagent. D'autant plus que les bac+4 doivent rendre un rapport associatif à la fin de l'année, cet investissement peut constituer une plus-value pour leur diplôme d'ingénieurs."

Au total, une quinzaine d'entreprises ont recours aux compétences en numérique et en communication des étudiants de l'école d'ingénieurs. "Je suis aussi en relation avec l'adjoint au maire de Rouen pour accompagner les commerçants du marché de Noël", ajoute Timothy qui prévoit de mettre un terme au projet à la fin de l'année.

Articles les plus lus

A la Une vous faites l'actu

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !