Annuaire des lycées

5 174 lycées - 3 935 lycées évalués - 36 050 évaluations

Statut :
Hébergement :
Type d'établissement :
Diplôme :
Formation post-bac :
Formation alternance :
Langue :

Tous les articles

Dix bonnes raisons de choisir le Québec pour ses études  // © gettyimages
// © gettyimages
Publi-info

Dix bonnes raisons de choisir le Québec pour ses études

Par son offre éducative riche et diversifiée, le Québec est devenu une destination de choix pour les étudiants français et internationaux. Plus de 54 000 étudiants des quatre coins du monde poursuivent actuellement leurs études au Québec. Quelles sont les raisons majeures de cet engouement ? Quels sont les atouts et les avantages d’une expérience au Québec ? Décryptage.

En première, moins de 3% des filles ont choisi la spécialité NSI La spécialité NSI ouvre à de nombreux domaines, notamment ceux de l'informatique. // © Adobe Stock/Charnchai saeheng
La spécialité NSI ouvre à de nombreux domaines, notamment ceux de l'informatique. // © Adobe Stock/Charnchai saeheng
Décryptage

En première, moins de 3% des filles ont choisi la spécialité NSI

Mise en place avec la réforme du bac, la spécialité NSI peine à séduire, en particulier les filles. Un manque de diversité qui reflète plus globalement le manque de femmes dans les domaines scientifiques. Le ministère de l'Éducation nationale entend promouvoir cette spécialité auprès des filles de seconde.

Coronavirus : une plateforme de cours à distance pour les élèves des établissements fermés La plateforme "Ma classe à la maison" propose chaque jour des cours en fonction du programme du trimestre. // © Ministère de l'Éducation nationale
La plateforme "Ma classe à la maison" propose chaque jour des cours en fonction du programme du trimestre. // © Ministère de l'Éducation nationale
Décryptage

Coronavirus : une plateforme de cours à distance pour les élèves des établissements fermés

Alors que de nombreux établissements scolaires ferment leurs portes en raison du coronavirus, laissant des milliers d'élèves sans classe, le ministère de l'Éducation nationale a dévoilé l'ouverture d'un dispositif permettant d'assurer le maintien des cours. La plateforme, déployée par le CNED, est intitulée "Ma classe à la maison". Elle a été ouverte lundi matin.

Immersion au cœur du lycée agricole de Saint-Germain-en-Laye De gauche à droite : Steven, Vincent, élèves au lycée agricole et leur professeur de travaux paysagers, Franck Zawadka. // © Marion Floch
De gauche à droite : Steven, Vincent, élèves au lycée agricole et leur professeur de travaux paysagers, Franck Zawadka. // © Marion Floch
Reportage

Immersion au cœur du lycée agricole de Saint-Germain-en-Laye

Saint-Germain-en-Laye, célèbre pour son château où ont résidé plusieurs rois de France, n’est pas spontanément une ville associée aux formations agricoles. Et pourtant… Niché au cœur de l’ancien domaine de chasse du roi, le lycée agricole et horticole accueille environ mille élèves en formation générale, professionnelle ou technologique. Alors que le salon de l’agriculture 2020 bat son plein, l’Etudiant est parti à la rencontre de cet établissement pas comme les autres. Reportage.

La cession, ce n’est pas la même chose que la session ! La session avec un "s" désigne le fait d’être assis, et plus spécifiquement, la période pendant laquelle une assemblée siège, délibère. // © Adobe Stock/ jaeggimedia
La session avec un "s" désigne le fait d’être assis, et plus spécifiquement, la période pendant laquelle une assemblée siège, délibère. // © Adobe Stock/ jaeggimedia
Boîte à outils

La cession, ce n’est pas la même chose que la session !

Voici deux homophones – des mots qui se prononcent de la même façon mais qui s’écrivent différemment – fréquents dans le milieu professionnel. Identiques à une lettre près, ils sont bien souvent confondus. Pourtant, ils n’ont ni la même origine, ni le même sens. Les connaissez-vous ?

Le nom qui suit "sans" doit-il être au singulier ou au pluriel ? Voici comment accorder les noms suivant la proposition "sans". // © Adobe Stock/studio v-zwoelf
Voici comment accorder les noms suivant la proposition "sans". // © Adobe Stock/studio v-zwoelf
Boîte à outils

Le nom qui suit "sans" doit-il être au singulier ou au pluriel ?

C’est une question à laquelle vous avez sûrement été confronté(e) dans vos écrits. La présence de la préposition "sans", qui indique l’absence, voudrait qu’on emploie le singulier. Pourtant, le pluriel est tout aussi fréquent. Sans plus attendre, tranchons la question !

Faignant, paie, shampoing... 5 mots que l’on peut écrire de différentes façons ! Avec un "a" ou avec un "e", le feignant ou le faignant feint de faire quelque chose. // © Adobe Stock/ terovesalainen
Avec un "a" ou avec un "e", le feignant ou le faignant feint de faire quelque chose. // © Adobe Stock/ terovesalainen
Boîte à outils

Faignant, paie, shampoing... 5 mots que l’on peut écrire de différentes façons !

Voici cinq nouveaux mots qui ont la particularité de pouvoir s’écrire de deux façons. Ces variantes, il est bien utile de les connaître, ne serait-ce que pour éviter de corriger (ou de se faire corriger) une faute d’orthographe... qui n’en serait pas une !

Pourquoi écrit-on "elle s’est permis d’entrer" et "elle s’est fait avoir" ? Voici comment accorder le participe passé des verbes pronominaux. // © Adobe Stock/lucid_dream
Voici comment accorder le participe passé des verbes pronominaux. // © Adobe Stock/lucid_dream
Boîte à outils

Pourquoi écrit-on "elle s’est permis d’entrer" et "elle s’est fait avoir" ?

Même s’ils sont employés avec l’auxiliaire être, les participes passés "permis "et "fait" ne prennent pas ici de "e" final. Surprenant, n’est-ce pas ? Voici un petit récap’ de l’épineuse règle d’accord du participe passé des verbes pronominaux... version 100 % féminine !

Bistro, canette, yaourt... 5 mots que l’on peut écrire de différentes façons ! "Bistro", "cacahuètes" et "canettes" possèdent une double graphie. // © Adobe Stoock/Stevecuk
"Bistro", "cacahuètes" et "canettes" possèdent une double graphie. // © Adobe Stoock/Stevecuk
Boîte à outils

Bistro, canette, yaourt... 5 mots que l’on peut écrire de différentes façons !

Qui a dit que le français était une langue rigide ? Dans les faits, elle nous donne parfois le choix entre différentes graphies (manières d’écrire un mot). Voici cinq mots que vous pouvez donc écrire de deux, voire trois façons. Puisque c’est autorisé, pourquoi s’en priver ?

"Les postes que j’ai occupés" : pourquoi doit-on accorder le participe passé ? Voici la règle pour bien accorder le participe passé. (Illustration) // © Adobe Stock/weedezign
Voici la règle pour bien accorder le participe passé. (Illustration) // © Adobe Stock/weedezign
Boîte à outils

"Les postes que j’ai occupés" : pourquoi doit-on accorder le participe passé ?

C’est une des règles les plus difficiles de la langue française : l’accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir quand le complément d’objet direct (COD) est placé avant le verbe. Cela fait beaucoup de mots compliqués... Pas de panique, on vous explique tout !

Ecouter de la musique permettrait d'avoir un meilleur niveau en orthographe Selon le baromètre Voltaire, plus les répondants écoutent de styles de musiques différents, meilleurs sont leurs résultats. // © Adobe Stock/Prostock studio
Selon le baromètre Voltaire, plus les répondants écoutent de styles de musiques différents, meilleurs sont leurs résultats. // © Adobe Stock/Prostock studio
Enquête

Ecouter de la musique permettrait d'avoir un meilleur niveau en orthographe

INFOGRAPHIE. Selon le dernier baromètre Voltaire, qui mesure le niveau en orthographe de la population, la musique aurait une influence positive sur les compétences en langues. Varier les styles que l’on écoute et apprendre le solfège seraient notamment bénéfiques.

Plate-forme Lumni : des ressources en plus de vos cours  // © Capture d'écran Lumni.fr
// © Capture d'écran Lumni.fr
Décryptage

Plate-forme Lumni : des ressources en plus de vos cours

Laissez (un peu !) de côté YouTube et plongez-vous dans Lumni, une plate-forme de contenus (vidéos, podcasts, articles…) rassemblés par France Télévisions et l’INA pour accompagner vos années collège et lycée. L’objectif : compléter vos connaissances et vous aider à prendre du recul sur la quantité d’informations reçues au quotidien, notamment via les réseaux sociaux…

Thibault Bornier, un nouveau président hyperactif pour l'association Droit des lycéens Thibault Bornier est étudiant en 2e année de BTS fluide énergie domotique au lycée Hippolyte Fontaine à Dijon. // © Photo fournie par le témoin
Thibault Bornier est étudiant en 2e année de BTS fluide énergie domotique au lycée Hippolyte Fontaine à Dijon. // © Photo fournie par le témoin
Portrait

Thibault Bornier, un nouveau président hyperactif pour l'association Droit des lycéens

VOUS FAITES L'ACTU. Récemment élu président de Droits des lycéens, Thibault Bornier ajoute une ligne à son long CV associatif. C’est en effet un jeune homme très investi qui a pris la tête de l’association lycéenne, pour un mandat d’un an chargé de projets.

Deux questions que tout le monde se pose sur le pronom "on" Voici la réponse que tout le monde se pose sur le pronom "on". // © Adobe Stock / Frog974
Voici la réponse que tout le monde se pose sur le pronom "on". // © Adobe Stock / Frog974
Boîte à outils

Deux questions que tout le monde se pose sur le pronom "on"

D’après l’adage, "on" ne peut pas plaire à tout le monde… Il est vrai que ce pronom personnel indéfini, très fréquent dans la langue courante, n’est pas si simple qu’il y paraît. Voici, en exclusivité, les réponses aux deux questions que vous vous êtes toujours posées !

Alcoolique, chaos, ingambe... employez-vous ces mots correctement ? Voici comment éviter les contresens. // © Adobe Stock/ HasiWala
Voici comment éviter les contresens. // © Adobe Stock/ HasiWala
Boîte à outils

Alcoolique, chaos, ingambe... employez-vous ces mots correctement ?

Voici cinq nouveaux mots que nous n’employons pas toujours comme il faut. Dans certains cas, la nuance est relativement subtile, dans d’autres, il s’agit d’un véritable contresens. Ce serait dommage de ne pas se faire comprendre... Pas de panique, on vous explique tout !

Salons de l’orientation : mode d’emploi Adressez-vous directement aux étudiants pour en savoir plus sur les formations. // © Pauline Bluteau
Adressez-vous directement aux étudiants pour en savoir plus sur les formations. // © Pauline Bluteau
Boîte à outils

Salons de l’orientation : mode d’emploi

Quel salon choisir ? Combien de temps faut-il rester ? Quelles questions poser ? Quels stands faut-il privilégier ? Vous l’aurez compris, se rendre sur un salon de l’orientation demande un peu de préparation. L’Etudiant vous donne dix conseils pour être le plus efficace possible.