1. Affelnet : encore des collégiens sans lycée à Paris
Décryptage

Affelnet : encore des collégiens sans lycée à Paris

Envoyer cet article à un ami
Près de 200 collégiens n'avaient pas encore de place en lycée début juillet 2018. // © plainpicture/Lightmotiv/Nadège Fagoo
Près de 200 collégiens n'avaient pas encore de place en lycée début juillet 2018. // © plainpicture/Lightmotiv/Nadège Fagoo

Les affectations en lycée sont tombées après le brevet. Entre le 29 juin et le 3 juillet, plus de 12.000 collégiens de l’académie de Paris ont reçu une proposition d’affectation dans le secondaire. Si 87 % des élèves ont obtenu un de leurs trois premiers vœux, 194 collégiens inscrits pour une seconde générale et technologique n’ont reçu aucune proposition et sont concernés par la deuxième session.

À l’issue de la première vague d’affectation en seconde générale et technologique, 194 collégiens n’ont pas encore obtenu de place dans l’académie de Paris, soit 13 %. "Un chiffre stable, et même en baisse par rapport à l’année dernière", précise le rectorat, qui assure par ailleurs que "la deuxième étape de formulation des vœux donnera une affectation à tous les élèves encore en attente".

Lire aussi : Affelnet : ce qui change en 2018 pour votre inscription au lycée

Une deuxième session d’affectation

Dès le 4 juillet 2018, les collégiens concernés pourront reformuler des vœux auprès de leur collège en fonction des places encore disponibles. Pour cela, rien de plus simple : ils devront se rendre dans leur établissement et refaire une demande d’affectation. Le rectorat précise que 300 places sont encore disponibles dans les lycées de l’académie. Vous trouverez sans doute une place dans un lycée avec cette deuxième session.

"L’absence d’affectation est rare", précise le rectorat, et elle intervient principalement dans les secondes très sélectives ou si les élèves n’ont "pas joué le jeu", en ne faisant qu’une ou deux demandes d’affectation au lieu des huit possibles. Si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour ce deuxième round, pensez à demander un maximum de lycées dans votre secteur.

Lire aussi : Exclusif. Réforme du lycée : les horaires prévus pour chaque matière

Pouvez-vous contester votre affectation ?

Si vous avez été admis dans un lycée mais que vous n’êtes pas satisfait(e), vous devez quand même vous inscrire dans l’établissement dans lequel vous avez été affecté(e). Vous pourrez ensuite contacter le service scolarité de la direction des services départementaux de l’Éducation nationale et faire la demande de changement d’établissement. Attention, les demandes de réaffectation ne sont pas toujours satisfaites : les places sont moins nombreuses puisque la plupart des élèves ont déjà été acceptés dans un lycée.