Alain Aspect, prix Nobel de physique 2022 : "Si vous voulez trouver du travail facilement, faites des maths"

Par Thibaut Cojean, publié le 26 Octobre 2022
5 min

Récompensé du prix Nobel de physique pour ses travaux sur la physique quantique, Alain Aspect garde un œil sur la situation des enseignements scientifiques au lycée. Il encourage les élèves, notamment les filles, à poursuivre les mathématiques le plus longtemps possible.

Aujourd'hui, les lycéens généraux ne suivent plus de série mais choisissent directement leurs enseignements, à travers les spécialités. Que dites-vous à un jeune qui hésite à faire des sciences ?

Pour faire ce que je fais, pour faire de la physique, c'est clair que la formation de base en maths est absolument essentielle. On ne peut pas faire de physique sans un bon niveau en mathématiques. Mais c'est vrai quelle que soit la science. Je vais même être caricatural : si vous voulez trouver du travail facilement, faites des maths. Et si vous avez du goût pour la compréhension des lois du monde, alors ne vous privez pas de la physique.

Votre recommandation serait donc de conserver les maths en première ?

Oui, parce que c'est la garantie d'aller dans des voies où quoi qu'on fasse, on va trouver du travail facilement. Dans tous les domaines, on va avoir besoin de gens qui comprennent et maîtrisent les maths.

Lire aussi

Les statistiques montrent pourtant que depuis la réforme du bac, les élèves défavorisés choisissent moins souvent les sciences qu'avant. Les filles aussi, alors que la parité en maths était presque atteinte ces dernières années. Quel est votre point de vue sur ce sujet ?

C'est totalement anormal. Il est possible que si vous obligez les élèves à choisir, une fille va éviter les maths. Il faudrait pourtant lui permettre d'en faire et elle découvrirait qu'elle est aussi forte que les garçons. C'est probablement un des facteurs. Il faut prendre confiance en soi. Et pour ça, il ne faut pas les obliger à choisir trop tôt.

Il y a autre chose : dans le domaine de la physique par exemple, il faut donner des modèles féminins. J'ai beaucoup apprécié l'inauguration, il y a quelques années, du bloc scientifique du lycée Bernard Palissy d'Agen, mon lycée d'origine : il y avait huit nouvelles salles, quatre avec des noms d'hommes et quatre avec des noms de femmes. Et pas que Marie Curie ! J'ai trouvé ça formidable !

Lire aussi

Un étudiant qui démarre son parcours universitaire en 2022 peut-il espérer recevoir un prix Nobel un jour ?

Oui. C'est vrai que l'état de la recherche a baissé en France, mais il reste des structures, en particulier au niveau de l'Europe, qui permettent de financer des laboratoires de pointe. Il y a des bourses de l'European Research Council (Conseil européen de la recherche) dans toutes les grandes universités françaises, et c'est quand même l'élite de l'élite. Un étudiant qui montre beaucoup de motivation et se dirige vers des laboratoires de ce calibre là n'a pas de raison de ne pas réussir. Cela étant, je ne dis pas que la situation est géniale. Pour les labos en-dessous de ce niveau, cela ne fait pas de doute que la situation s'est dégradée.

Lire aussi

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une lycée

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !