1. Alcoolique, chaos, ingambe... employez-vous ces mots correctement ?
Boîte à outils

Alcoolique, chaos, ingambe... employez-vous ces mots correctement ?

Envoyer cet article à un ami
Voici comment éviter les contresens. // © Adobe Stock/ HasiWala
Voici comment éviter les contresens. // © Adobe Stock/ HasiWala

Voici cinq nouveaux mots que nous n’employons pas toujours comme il faut. Dans certains cas, la nuance est relativement subtile, dans d’autres, il s’agit d’un véritable contresens. Ce serait dommage de ne pas se faire comprendre... Pas de panique, on vous explique tout !

"Achalandé" ou "approvisionné" ?

Un magasin, un bar ou encore un musée achalandé attire beaucoup de chalands (c’est-à-dire de clients). Pour dire "fourni en marchandises", on emploie approvisionné. D’où "une boutique, une vitrine bien approvisionnée".

"Alcoolique" ou "alcoolisé" ?

Le rhum, le whisky, le vin sont des boissons alcooliques car elles contiennent naturellement de l’alcool. Une mauresque, une vodka-pomme, un whisky-coca sont des boissons alcoolisées : elles contiennent de l’alcool mélangé à autre chose. Toutes sont à consommer avec modération !

Lire aussi : Associable, conséquent, dénoter… employez-vous ces mots correctement ?

"Avers" ou "envers" ?

On parle du "revers de la médaille", mais comment se nomme l’autre côté ? L’avers ! En dehors des médailles et des pièces de monnaie, il est question de l’envers et de son contraire, l’endroit !

"Chaos" ou "néant" ?

En ce moment, il ne se passe rien de particulier dans votre vie ? Alors, c’est le néant, mot signifiant "rien" ! À l’inverse, le chaos est un état de confusion, de désordre grave.

"Ingambe" ou "invalide" ?

Un vieillard ingambe n’est pas impotent ou invalide ; au contraire, il est alerte, en pleine forme ! En effet, l’adjectif ingambe vient de l’italien in gamba, "en jambes", qui a donné le verbe gambader.

Un billet de Sandrine Campese, auteure pour le blog du Projet Voltaire, et formatrice en orthographe. Pour ne plus faire de fautes, entraînez-vous avec le Projet Voltaire, n° 1 de la formation en orthographe et en expression avec plus de 5 millions d’utilisateurs (écoles, entreprises, particuliers).