Terminale : comment travailler l'économie-droit à distance ?

Par Marine Delatouche, publié le 24 Avril 2020
4 min

Maîtriser le programme d’économie et de droit de STMG s’avère essentiel si vous souhaitez intégrer un BTS, un IUT ou l’université à la rentrée mais la période de confinement ne vous rend pas la tâche facile. Deux professeures vous livrent leurs conseils pour travailler efficacement cette discipline.

Même si l’épreuve d’éco/droit du baccalauréat STMG est annulée et qu’il vous est difficile de travailler cette discipline pendant le confinement, "il ne faut pas lâcher prise sinon, au mois de septembre, ça va être difficile", prévient Najiya Khaldi, professeure au lycée Jules Hardouin-Mansart de Saint-Cyr-l’École (78). Pour vous préparer au mieux à votre cursus-post bac, "cinq heures de travail par semaine, c’est suffisant pour une matière coefficient 6".

Faites des fiches

Au-delà du travail demandé par votre professeur, profitez-en pour "revoir les chapitres sur les deux ans et faire des fiches pendant une à deux heures par semaine" conseille Stéphanie Jaeg, professeure au lycée Jacques Cartier de Saint-Malo (35). Ces fiches vous seront utiles même après la terminale. Pour bien comprendre les notions que vous synthétisez, l’enseignante vous conseille de "réaliser un lexique avec les notions de vocabulaire technique en économie et en droit, grâce à Larousse ou Dalloz."

Mettez Internet à contribution

Votre smartphone et/ou votre ordinateur peuvent donc devenir vos alliés pour réviser. Avec un outil comme Xmind, "vous réalisez des cartes mentales en raccrochant des notions principales à des notions secondaires. Par exemple, prenez la notion d’exonération de responsabilité comme idée principale en droit. Vous la raccrochez à des sous-idées : force majeure, fait d’un tiers, faute de la victime", détaille Najiya Khaldi. Un moyen de faire fonctionner votre mémoire visuelle.

En économie, si certains mécanismes vous paraissent abstraits, attardez-vous sur les vidéos "Dessine-moi l’éco" et "Pour l’éco" recommandées par Stéphanie Jaeg et surtout, n’hésitez pas à "solliciter votre professeur si vous n’avez pas compris. "Reste à mettre en application vos connaissances. Rien de plus efficace que de s’entraîner aux épreuves type bac", selon la professeure des Yvelines pour qui le site STMG Education est une référence.

Lire aussi

Intéressez-vous à l'actualité

Pour enrichir vos copies et votre culture générale, "peu importe le cursus choisi, on ne peut faire autrement que regarder les actualités économiques. Avec la récession actuelle, les politiques économiques sont des notions importantes". L’enseignante de Saint-Malo, elle, insiste sur la nécessité de faire de la "veille informationnelle" en lisant régulièrement "Alternatives économiques", "Les Echos" ou encore "Le monde du droit".

Même si les plus studieux d’entre vous veulent aller plus loin, "inutile de s’avancer sur le programme de BTS ou IUT car il faut de très bonnes bases en droit et économie" estime Najiya Khaldi. Par contre, si vous comptez entrer en licence de droit, où "il y a beaucoup plus d’exigences", entraînez-vous à "faire des fiches d’arrêt (analyse juridique, problème de droit et solution de justice)". Là encore, cette mine d’informations qu’est Internet saura vous aider.

Human road Human road