1. Lycée
  2. Coaching-2020-confinement
  3. Ce qu'il faut maîtriser pour réussir sa rentrée en BTS
Coaching

Ce qu'il faut maîtriser pour réussir sa rentrée en BTS

Envoyer cet article à un ami
Pour réussir votre rentrée en BTS, vous devez avoir notamment de bonnes capacités de synthèse et des qualités rédactionnelles. // © zinkevych / Adobe Stock
Pour réussir votre rentrée en BTS, vous devez avoir notamment de bonnes capacités de synthèse et des qualités rédactionnelles. // © zinkevych / Adobe Stock

Vous craignez de ne pas posséder le bagage scolaire et les qualités nécessaires pour intégrer le BTS de votre choix ? Quelques prérequis vous aideront à réussir à votre rentrée post-bac.

Avant d’entrer en BTS (brevet de technicien supérieur), vous aurez acquis des compétences qui vous serviront dès la rentrée. C’est le cas en français et en mathématiques, matières omniprésentes en BTS.

Le point sur le français et les maths

Vous devez avoir "des capacités de synthèse, des qualités rédactionnelles et d’analyse, savoir extraire l’essentiel de documents", développe Valérie Rueda, conseillère en formation continue au GRETA des Monts-du-Cantal (15) pour les BTS tertiaires (MCO, CG, NDRC, gestion de la PME). Ces compétences "vous serviront dans toutes les matières" et si vous vous destinez au commerce, "être à l’aise à l’oral" est primordial.

En mathématiques, les exigences varient. "Avoir une aisance avec les chiffres" s’impose en comptabilité pour Valérie Rueda alors qu’en SP3S (Services et prestations des secteurs sanitaire et social), "un niveau de troisième, notamment une maîtrise des statistiques et des pourcentages suffira", selon Alain Gelot, responsable de ce BTS à la Maison Familiale Rurale de Moirans (38).

Lire aussi : Êtes-vous fait(e) pour un BTS ?

L’anglais et le goût du numérique, des atouts pour la suite

Si une excellente maîtrise d’une matière comme l’anglais n’est pas un critère d’admission, une appétence pour celle-ci sera un plus tout au long de votre formation et sur votre CV. "Avoir un niveau B1 au moins, c’est l’idéal" pour les BTS en commerce, selon Valérie Rueda.

"On a des entreprises locales qui travaillent à l’international. Si vous ne parlez pas anglais, elles ne pourront pas vous engager car les notices et la communication sont en anglais", détaille Pascal Loyer, directeur délégué aux formations au lycée Carnot de Bruay-La-Buissière (62) qui accueille des BTS industriels.

Un goût aussi pour le numérique vous avantagera en BTS tertiaire. En plus d’être à l’aise avec les outils de bureautique, vous devez être aguerri sur les réseaux sociaux. "Dans le commerce et en comptabilité, des groupes de professionnels s’organisent autour de LinkedIn et Facebook", analyse Valérie Rueda.

Utiliser les points forts de chacun

Si vous pensez avoir quelques lacunes, sachez que vous côtoierez des élèves de toutes les filières (générale, technologique et professionnelle) et que cette hétérogénéité sera prise en compte. C’est pour cela qu’il est "difficile de parler de prérequis car on accueille une mixité de publics. La force des uns sert aux autres", selon Pascal Loyer. Ce qu’Alain Gelot illustre ainsi : "les bac ES ne connaissent rien du social mais ils ont une méthodologie qui permet de donner un rythme de travail que n’ont pas les bac pro".

Lire aussi : Le BTS, un passeport pour l'emploi

Des qualités humaines vitales

Pour les responsables de formation interrogés, l’essentiel réside dans vos qualités personnelles, et en premier lieu votre "savoir-être". "Être sociable, curieux de l’autre, avoir une capacité d’écoute et de travail en groupe", détaille Valérie Rueda. "Être acteur, courageux, assidu", ajoute Pascal Loyer. Alain Gelot, lui, recrute exclusivement en entretien pour "donner leur chance à des gens motivés" et fait attention à "votre bienveillance".