1. Lycée
  2. Coaching-2020-confinement
  3. Ce qu'il faut maîtriser pour réussir sa rentrée en STAPS
Coaching

Ce qu'il faut maîtriser pour réussir sa rentrée en STAPS

Envoyer cet article à un ami
Malgré le confinement, les futurs étudiants en STAPS devront conserver une bonne forme physique. // © Adobe StocK/草房子摄影工作室
Malgré le confinement, les futurs étudiants en STAPS devront conserver une bonne forme physique. // © Adobe StocK/草房子摄影工作室

Quelques conseils pour réussir votre rentrée en septembre en licence de STAPS. Et non, il n’y a pas que la forme physique qui sera attendue !

"La formation STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) est une formation polyvalente, qui mêle sciences de la vie et sciences humaines et sociales", prévient d’entrée de jeu Pierre Bavazzano, directeur du département STAPS de l’Université Savoie Mont-Blanc de Chambéry (73). La majorité des matières suivies au lycée seront donc utiles et abordées au cours de la formation universitaire.

Lire aussi : Qu'apprend-on en licence de STAPS ?

La biologie, une matière très utile

Avec des étudiants aux profils variés, Pierre Bavazzano conseille donc à chacun de consolider ses acquis, en "stabilisant ses points forts et améliorant ses points faibles". Pour Laura Sivert, 23 ans, titulaire d’une licence STAPS qu’elle a suivie à Besançon (25), la SVT fait partie des matières qui lui ont été utiles : "Tout ce qui est biologie va nous servir, par exemple, pour comprendre le fonctionnement des cellules. Je conseille de s’impliquer particulièrement sur ce qui est anatomie et physiologie, c’est toujours mieux, pour éviter de devoir tout apprendre au dernier moment".

Ne négligez pas la philo, la socio, l'histoire et l'anglais

Mais les connaissances développées en SVT sont loin d’être les seules attendues. "Un étudiant en STAPS fera des sciences humaines et sociales comme de la philosophie, de la sociologie ou de l’histoire appliquées aux pratiques sportives en tant qu’objets d’illustration", prévient le responsable.

Des compétences générales sont donc nécessaires notamment en anglais, pour avoir accès à des publications scientifiques, mais aussi en mathématiques ou en français. "Des lacunes en expression, en écriture ou en syntaxe peuvent être très handicapantes pour la suite", avertit Pierre Bavazzano. Sans oublier la méthodologie. Le directeur conseille à ceux qui le souhaitent de s’entraîner, par exemple à la prise de notes, à partir de conférences en ligne. Et à la synthèse de ces notes.

Lire aussi : Ce qui vous attend à la rentrée en licence de STAPS

Gardez une pratique sportive

Le sport, bien sûr, ne devra pas être mis de côté. "Il faut continuer à garder une pratique, encourage Laura Sivert. Sur certains sports, le niveau attendu est élevé, avec des barèmes exigeants. Il est donc important de garder la forme et le souffle, malgré le confinement".

"Nos étudiants ne sont pas tous des sportifs de haut niveau. En revanche, ils doivent avoir une condition physique satisfaisante, pour ne pas perdre ou gagner trop de poids en arrivant", ajoute Pierre Bavazzano. Ainsi qu’une ouverture sur différentes pratiques physiques, car ils devront pratiquer des activités variées.

Lire aussi : Licence de STAPS : 5 questions sur l'une des filières les plus populaires de l'université

Anticipez votre rentrée

Enfin, pourquoi ne pas profiter de la fin d’année et de l’été pour bâtir de nouveaux repères et être rapidement efficace à la rentrée ? "On sait que l’entrée en licence représente une sacrée rupture. C’est donc bien d’anticiper", conseille Pierre Bavazzano. Notamment en repérant les lieux utiles à sa pratique sportive : clubs ou infrastructures qui pourraient nous accueillir. Sans oublier l'hébergement et les transports pour ne pas perdre du temps et de l’énergie en septembre sur les questions pratiques.