Comment présenter les "Essais" de Montaigne à l’oral de français du bac ?

Par Thibaut Cojean, publié le 14 May 2020
3 min

Lors de votre oral de français, vous devrez présenter une œuvre littéraire. Pour vous accompagner dans votre préparation, l’Etudiant fait le tour des œuvres au programme et de ce qu’il faut en retenir.

L’oral de français du bac se déroule en deux parties : la première porte sur un texte étudié en classe et la seconde sur une œuvre littéraire de votre choix. Vous pouvez la sélectionner dans la liste des œuvres au programme, dans la liste complémentaire proposée par votre professeur.

L’Etudiant vous accompagne dans votre préparation en examinant les œuvres au programme de l’année de première. Dans cet article, Sonia Arbaretaz, professeure de français au lycée Fénelon Sainte-Marie de Paris, nous aide à décortiquer les "Essais" de Montaigne.

Lire aussi

Expérimentation, tolérance et provocation

L’enseignante indique qu’on peut explorer l’œuvre de Montaigne autour de trois axes : expérimentation, tolérance et provocation. Pour le premier axe, elle porte notre attention sur le genre : des essais littéraires. "Essayer, c’est expérimenter, explique-t-elle. Montaigne expérimente une nouvelle forme d’écriture, une réflexion dans laquelle il s’engage et répond à la question : que sais-je ?" Cette expérimentation autour d’une réflexion personnelle peut être vue comme "un genre nouveau qui va annoncer l’autobiographie".

Sonia Arbaretaz conseille aussi de resituer l’œuvre dans un contexte historique. Michel de Montaigne écrit ses "Essais" dans la deuxième moitié du XVIe siècle, peu après la découverte du Nouveau Monde et l’éphémère France antarctique (1555–1560), colonie française instaurée dans l’actuel Brésil. S’il n’y est pas allé lui-même, Montaigne s’est beaucoup renseigné sur les colonies et a rencontré des voyageurs, mais aussi des indigènes emmenés en Europe.

Lire aussi

Faire le parallèle avec le monde contemporain

"Montaigne est le premier à instaurer le relativisme culturel", rappelle la professeure de français. Cela explique le volet de la tolérance : son œuvre invite ainsi le lecteur à ne pas juger les autres à partir de ses repères personnels.

Concernant le troisième axe, Montaigne est provocateur pour deux raisons. D’abord, "c’est une remise en cause du système européen de l’époque. Cette invitation à la tolérance est très nouveau en Europe." Ensuite, "il ne dit jamais les choses directement mais incite le lecteur à penser par lui-même".

Dans le programme, les "Essais" font partie du parcours "Notre monde vient d’en trouver en autre". Il ne faut donc pas hésiter à faire le rapprochement avec un monde contemporain. "Ce sont des essais très modernes, abonde Sonia Arbaretaz, on peut faire le parallèle avec la mondialisation et la société de consommation actuelle."

Human road Human road