1. Lycée
  2. Coaching-2020-confinement
  3. Les compétences à maîtriser en SES à la fin du lycée
Coaching

Les compétences à maîtriser en SES à la fin du lycée

Envoyer cet article à un ami
En fin de lycée, vous devez maîtriser et savoir définir les notions rencontrées en SES. // © Olivier Le Moal/Adobe Stock
En fin de lycée, vous devez maîtriser et savoir définir les notions rencontrées en SES. // © Olivier Le Moal/Adobe Stock

Etudier une discipline ne se limite pas à faire le tour d’un programme de connaissances. Tout au long du lycée, vous avez également acquis un savoir-faire propre à chaque matière. De la dissertation à l'épreuve composée, L'Etudiant fait le point sur ce que vous devez maîtriser en SES à l'issue de votre terminale.

En quittant le lycée, ce ne sont pas seulement des connaissances que vous avez dans votre bagage scolaire. En SES, vous avez appris à mobiliser ces connaissances du programme, analyser des documents et des données et, enfin, construire un raisonnement pertinent. La dissertation réunit ces compétences au sein d'un seul et même exercice, alors que l'épreuve composée les cloisonne.

Compétence 1 : mobiliser ses connaissances

C'est l'un des enjeux des épreuves du bac SES : tester la bonne acquisition du programme, en économie et en sociologie. L'élève doit pouvoir définir les notions rencontrées, mobiliser les bonnes références théoriques, expliquer les mécanismes économiques… "On vérifie que ça soit bien développé, que ça ne soit pas superficiel. On attend également que les notions soient illustrées, même si ça n'est pas demandé", indique Delphine Peysson, professeure de SES au lycée Eugène-Freyssinet, à Saint-Brieuc (22).

Vous devez également pouvoir jongler avec les notions : les comparer, en donner les avantages et les inconvénients… Ce qui suppose de les avoir bien assimilées. "Il faut avoir pris du recul", souligne l'enseignante bretonne.

Lire aussi : Terminale : comment travailler les SES à distance ?

Compétence 2 : analyser des documents

La dissertation comme l'épreuve composée s'appuient en partie sur des documents : tableaux, graphiques, textes… Vous devez pouvoir les lire correctement, manipuler les données, trier les informations dans un document statistique, ou encore mettre en évidence les principales évolutions, comparer des situations selon les pays ou les années.

Il ne s'agit pas de commenter les documents ou de les paraphraser : il faut les analyser pour en extraire des informations pertinentes et des idées, qui vont appuyer votre raisonnement. "L'élève doit mobiliser les données brutes issues des documents pour illustrer son propos", explique Adrien Bonino, qui enseigne au lycée du Trapèze, à Boulogne-Billancourt (92).

Lire aussi : Les citations à (bien) utiliser en SES

Compétence 3 : construire un raisonnement

En fin de terminale, le correcteur attend de vous que vous bâtissiez "une réponse logique, qui s'enchaîne bien, qui respecte les règles de construction et qui répond à la question de départ", résume Delphine Peysson.

Dans une dissertation comme dans la partie raisonnement de l'épreuve composée, il faut d'abord être capable de bien cerner la problématique, d'analyser la question posée, puis de construire un plan qui permette d'y répondre. Une réponse que vous devez vous appliquer à bien adapter : réciter son cours est inutile si c'est hors sujet. "Mieux vaut dire moins de choses, mais plus ciblées", indique Adrien Bonino.

Enfin, vous devez pouvoir produire une argumentation solide et étayée : "L'élève ne doit pas se contenter d'exposer son idée, il doit bien l'expliquer et l'illustrer", détaille Delphine Peysson. Il doit aussi être capable d'écrire un texte bien construit, qui comporte des mots de liaison pour enchaîner les idées et passer d'une partie à une autre.