1. Comment écrire "tâche" sans faire "tache" ?
Boîte à outils

Comment écrire "tâche" sans faire "tache" ?

Envoyer cet article à un ami
Le mot tache, issu du latin "tacca" désigne une salissure visible. // © Adobe Stock/ Andrey Popov
Le mot tache, issu du latin "tacca" désigne une salissure visible. // © Adobe Stock/ Andrey Popov

"Tache" et "tâche" sont des homophones : ils s’écrivent différemment, mais on les prononce de la même façon. Pas étonnant qu’ils soient souvent mal orthographiés dans les CV, les lettres de motivation ou les simples courriels... Pas de panique, voici comment les écrire correctement.

La tâche : un travail à accomplir

La tâche désigne un travail déterminé que l’on a l’obligation de faire, et plus généralement une conduite, une mission (la tâche d’un policier). On aurait aimé que ce soit le nom tâche, avec son accent, qui désigne la marque, le signe. Mais l’histoire en a décidé autrement ! En effet, tâche vient du latin taxa qui a également donné "taxe". Le mot s’est d’abord écrit tasche, puis le "s" a cédé la place à l’accent circonflexe sur le "a".

Astuce : dites-vous quavant daccomplir une tâche (surtout si elle est difficile ou dangereuse), il faut mettre un chapeau ou un casque sur la tête.

Si l’on voulait être rigoureux, on prononcerait "tâche" avec un "a fermé" (ce qui n’est pas évident !) et "tache" avec un "a ouvert". Cette distinction est très rarement opérée, en tout cas dans le français parlé en France.

Lire aussi : Testez votre orthographe avec le projet Voltaire

La tache : une marque, une salissure

Tache est quant à lui issu du latin tacca. Il n’a donc pas de "s" dans son étymologie qui pourrait justifier un accent circonflexe. Le nom a désigné dès le XIe siècle une salissure visible, sens qui sera repris neuf siècles plus tard dans les publicités des produits de nettoyage !

Astuce : retenez que tache sécrit avec un simple "a", le "a" de "marque" et de "salissure".

Un billet de Sandrine Campese, auteure pour le blog du Projet Voltaire, et formatrice en orthographe. Pour ne plus faire de fautes, entraînez-vous avec le Projet Voltaire, n°1 de la formation en orthographe avec plus de 5 millions d’utilisateurs (écoles, entreprises, particuliers).