1. Activités hippiques
Boîte à outils

Activités hippiques

Envoyer cet article à un ami

Classés en 36 grands domaines d’activité, plus de 500 diplômes en fiches permettent de se préparer à 250 professions. Dans chaque secteur, les diplômes sont classés par niveau de qualification, du moins élevé au plus élevé. Pour chaque diplôme (CAP, BEP, bacs professionnels, brevets professionnels et mentions complémentaires), le métier préparé est expliqué, les principaux enseignements professionnels sont détaillés et le résultat aux examens, sous statut scolaire et en apprentissage, est précisé. Quand un diplôme est accessible en apprentissage, la lettre (A) est ajoutée à la fin de chaque intitulé.

Les activités hippiques dépendent du ministère de l’Agriculture et de la Pêche. La rénovation des diplômes professionnels, actuellement en cours, montre la volonté de suivre l’évolution des pratiques. Comme partout, le diplôme de base à acquérir est le CAP agricole ou CAPA. Il se prépare après la troisième (quelques CAPA traditionnels sont encore accessibles dès la cinquième ou la quatrième).

Les CAPA rénovés permettent, comme les BEPA, des poursuites d’études en bac professionnel agricole, à condition d’avoir un bon dossier scolaire. Et si vous souhaitez vous installer rapidement comme chef d’exploitation, il faut aller au moins jusqu’au bac (ou équivalent) pour obtenir la capacité professionnelle agricole. C’est elle qui vous donnera droit à certaines aides de l’État. Les métiers de ce secteur sont regroupés en trois domaines : l’agriculture , les activités hippiques et la sylviculture.

Élevage, sport ou loisir ? Les métiers du cheval s’organisent autour de ces trois activités. Ce sont les haras nationaux, organismes rattachés au ministère de l’Agriculture et de la Pêche, qui ont en charge le développement de l’élevage des différentes races. Lorsqu’il est assuré par une exploitation privée, l’élevage est souvent complémentaire d’une autre activité agricole. En matière de loisir, la démocratisation de l’équitation a favorisé le développement des centres équestres et des formations nouvelles d’accompagnateur de randonnées ont été créées. À noter, l’enseignement en centres de loisirs est réservé aux titulaires d’un BEES (brevet d’État d’éducateur sportif). Enfin, vous pouvez choisir de travailler dans des écuries de compétition et préparer les chevaux à la pratique d’un sport de haut niveau. Mais pour devenir jockey, la sélection est stricte : vous ne devez pas peser plus de 60 kg !

Qualités requises. Force physique et résistance sont indispensables pour réussir dans des métiers qui se pratiquent en plein air.

Les mots des activités hippiques…
Écosystème : ensemble des êtres vivants et de leurs interactions dans un milieu naturel (forêt, champ, lac…) • Équidés : chevaux, ânes… • Maréchalerie : activité consistant à ferrer les chevaux.
Sommaire du dossier
CAPA cavalier soigneur - Lad jockey - Lad driver CAPA entraînement du cheval de compétition CAPA maréchalerie CAPA soigneur d'équidés BEPA marechal-ferrant (A) Bac pro agri conduite et gestion de l'exploitation agricole (CGEA) (A)