1. CAP sertissage en haute joaillerie (A)
Boîte à outils

CAP sertissage en haute joaillerie (A)

Envoyer cet article à un ami

Classés en 36 grands domaines d’activité, plus de 500 diplômes en fiches permettent de se préparer à 250 professions. Dans chaque secteur, les diplômes sont classés par niveau de qualification, du moins élevé au plus élevé. Pour chaque diplôme (CAP, BEP, bacs professionnels, brevets professionnels et mentions complémentaires), le métier préparé est expliqué, les principaux enseignements professionnels sont détaillés et le résultat aux examens, sous statut scolaire et en apprentissage, est précisé. Quand un diplôme est accessible en apprentissage, la lettre (A) est ajoutée à la fin de chaque intitulé.

Métier • Sur des bijoux à très forte valeur ajoutée, fixer et mettre en valeur les pierres.
Enseignements • Histoire du bijou et de la joaillerie; dessin ; connaissance des pierres et des métaux (argent, or) ; techniques de mise en forme (formage, façonnage) et de sertissage.
Examen • Scolaires : 8 candidats ; 7 reçus (88 %). Apprentis : 9 candidats ; 7 reçus (78 %).

Mode d’emploi



• La rubrique « Enseignements » ne détaille que les enseignements technologiques et professionnels. Selon les diplômes, des enseignements de matières générales (français, mathématiques, EPS, langues…) sont aussi prévus.
• La rubrique « Examen » reprend les résultats de la session 2006, fournis par la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du ministère de l’Éducation nationale.

Sommaire du dossier
Retour au dossier CAP sertissage en haute joaillerie (A) CAP staffeur ornemaniste (A) CAP taxidermiste MC joaillerie (A) MC maquettes et prototypes MC sertissage en joaillerie