1. BTP - Gros Oeuvre
Boîte à outils

BTP - Gros Oeuvre

Envoyer cet article à un ami

Classés en 36 grands domaines d’activité, plus de 500 diplômes en fiches permettent de se préparer à 250 professions. Dans chaque secteur, les diplômes sont classés par niveau de qualification, du moins élevé au plus élevé. Pour chaque diplôme (CAP, BEP, bacs professionnels, brevets professionnels et mentions complémentaires), le métier préparé est expliqué, les principaux enseignements professionnels sont détaillés et le résultat aux examens, sous statut scolaire et en apprentissage, est précisé. Quand un diplôme est accessible en apprentissage, la lettre (A) est ajoutée à la fin de chaque intitulé.

Le BTP recouvre deux domaines d’activité distincts qui font appel à de nombreux corps de métier. Plus de soixante formations vous sont présentées dans les pages suivantes. Ces diplômes sont pour la plupart accessibles en alternance et vous donneront le statut d’ouvrier ou d’ouvrier qualifié. Si vous souhaitez continuer vos études, il existe aussi une dizaine de formations de techniciens (niveau bac+2) ouvertes aux bacheliers. Autre caractéristique du BTP, c’est l’un des secteurs qui offre le plus de possibilités d’évolution. Après quelques années d’activité vous pourrez, même avec un CAP, avoir la responsabilité d’une équipe ou d’un chantier.

Bâtiment. Le bâtiment, c’est la construction, l’aménagement et la rénovation des maisons particulières, des immeubles ou des locaux commerciaux. On y trouve beaucoup d’artisans, et donc, une majorité de petites entreprises (entre un et 10 salariés). Les métiers se définissent par la réalisation d’une partie précise d’un bâtiment (toit, charpente) ou par le matériau utilisé (le bois pour le menuisier, le plâtre pour le plâtrier). Selon les cas, le travail peut s’effectuer en plein air ou en atelier.

Travaux publics. Ce domaine regroupe la construction des grands équipements à l’usage de tous comme les routes, ponts, tunnels ou conduites d’eau. Il est constitué de grosses entreprises (comme Bouygues ou la SOGEA) qui travaillent aussi avec de nombreux sous-traitants. Le travail s’effectue le plus souvent en plein air.

Qualités requises. Certaines formations exigent des candidats un bon niveau en géométrie pour pouvoir, d’après un plan, calculer les dimensions réelles d’une construction.

Les mots du bâtiment…

 
Béton : mélange de graviers, de sable, de ciment et d’eau • Béton armé : béton renforcé par des tiges en métal • Centrale à béton : installation industrielle qui permet la fabrication de béton en grande quantité • Couverture : ce qui couvre un bâtiment, le toit • Étanchéité : caractère de ce qui ne laisse pas passer l’eau • Fondations : parties inférieures d’une construction • Installations sanitaires : équipements destinés aux soins de propreté et d’hygiène (baignoire, toilettes) • Ossature : squelette d’une construction autour duquel se fixent les éléments • Pignon : mur triangulaire qui supporte la charpente • PVC : matière plastique.

Repères : Gros oeuvre et second œuvre


Le gros oeuvre est la construction du corps du bâtiment, des fondations à la toiture. Y sont attachés les métiers de maçon, charpentier, couvreur.
Le second oeuvre correspond aux équipements et aménagements intérieurs et rassemble les métiers de peintre-décorateur, carreleur, menuisier, plombier, chauffagiste.
Les diplômes sont classés selon ces différentes catégories. Pour plus de clarté, les formations du second œuvre liées aux systèmes de chauffage ou de climatisation sont regroupées dans un sous-ensemble « énergie ».

Sommaire du dossier
BEP techniques de l'architecture et de l'habitat (A) BEP techniques du géomètres et de la topographie (A) BEP techniques du gros oeuvre du bâtiment (A) MC zinguerie (A) BP charpentier bois Bac pro technicien du bâtiment : études et économie (A) Bac pro technicien du bâtiment : organisation et réalisation du gros oeuvre (A) Bac pro technicien constructeur bois (A) Bac pro technicien géomètre-topographe (A) MC restauration du patrimoine architectural option gros oeuvre (Niveau IV)