1. Chimie, physique
Boîte à outils

Chimie, physique

Envoyer cet article à un ami

Classés en 36 grands domaines d’activité, plus de 500 diplômes en fiches permettent de se préparer à 250 professions. Dans chaque secteur, les diplômes sont classés par niveau de qualification, du moins élevé au plus élevé. Pour chaque diplôme (CAP, BEP, bacs professionnels, brevets professionnels et mentions complémentaires), le métier préparé est expliqué, les principaux enseignements professionnels sont détaillés et le résultat aux examens, sous statut scolaire et en apprentissage, est précisé. Quand un diplôme est accessible en apprentissage, la lettre (A) est ajoutée à la fin de chaque intitulé.

Peinture, téléphones portables, sirop à la menthe, médicaments… À l’origine de tous ces produits, il y a des manipulations chimiques. Les industries chimiques (lire l’encadré) regroupent plus de 440 000 salariés en France. Mais les diplômés de cette branche peuvent aussi travailler dans d’autres secteurs d’activité, notamment dans l’agroalimentaire (pour les arômes) ou dans les éco industries (retraitement des déchets). Ne vous imaginez pas pour autant dans un laboratoire à manier des pipettes : l’aide de laboratoire tend à disparaître pour être remplacé par le technicien, plus qualifié (titulaire d’un BTS). Les CAP et les bacs professionnels présentés ici débouchent donc uniquement sur des activités liées à la production et à la maintenance.

Deux grands métiers. Les spécialistes de la production interviennent principalement dans deux activités. Le conducteur d’appareils fait fonctionner des installations qui mélangent des matières, filtrent, concentrent, distillent. Il vérifie la température, le débit et la pression. Il peut surveiller les opérations depuis une salle de contrôle. De son côté, l’agent de maintenance assure le fonctionnement et les réparations des appareillages de contrôle et de régulation. Ces activités peuvent évoluer vers une fonction de chef de poste, qui supervise plusieurs installations, ou de contrôleur de la qualité des produits.

En physique. Quelques diplômes en physique appliquée préparent aux métiers du nucléaire : agent de transport de matière radioactive ou agent de décontamination. L’enseignement porte essentiellement sur les règles de protection spécifiques.

Qualités requises. On vous demandera d’être capable d’appliquer strictement des consignes… et de ne pas être allergique aux cours de maths, physique, et chimie.

Les mots de la chimie et de la physique…

 
Contrôle non destructif : ensemble de méthodes permettant, sans engendrer aucune détérioration, de vérifier qu’une pièce est conforme à sa définition • Industries de procédés : un procédé est un ensemble d’opérations chimiques, physico-chimiques ou physiques permettant la transformation de matières premières en produits commercialisables.

Repères :Les industries chimiques


Selon l’UIC (Union des industries chimiques), on distingue quatre domaines d’activité dans le secteur.
La chimie lourde, qui transforme les matières premières telles que le pétrole ou l’eau. Elle se pratique généralement dans de grosses usines produisant plusieurs milliers de tonnes de produits à faible coût. C’est dans ce domaine que l’on rencontre le plus d’ouvriers.
La chimie fine, qui fabrique des produits plus complexes mis au point en laboratoire de recherche : pigments pour la peinture, molécules aromatiques pour l’industrie agroalimentaire.
La parachimie, qui regroupe les industries des savons, de la cosmétique et autres vernis… toute une gamme de produits vendus au grand public.
Les industries pharmaceutiques, qui fabriquent les médicaments.



Carole Gibrat
Sommaire du dossier
BEP métiers des industries de procédés (A) BP conducteur d'appareils des industries chimiques Bac pro bio-industries de transformations (Alt.) Bac pro environnement nucléaire (A) Bac pro industries de procédés (A) MC agent de contrôle non destructif (Niveau IV)