Par Service documentation de l'Etudiant, Fanny Guillerme, mis à jour le 21 Janvier 2021
3 min

Pour le CAP charcutier-traiteur, retrouvez en un clic le programme, les modalités d’admission, les débouchés, le nombre d’établissements qui le proposent et le taux de réussite. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), session 2019. En cas d’absence d’information, vous trouverez la mention : NC (non communiqué).

Où se former au CAP charcutier-traiteur ?

Le CAP se prépare en deux ans après la classe de troisième, dans un lycée professionnel ou un CFA (centre de formation d’apprentis). Il est dispensé à temps plein ou en apprentissage. Il peut être dispensé en un an ou trois ans suivant le parcours de l’élève.

Plus de 80 établissements proposent cette formation en alternance.

Pour trouver votre futur établissement :
Pour une formation en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, consultez notre annuaire de l’alternance.

Quels chiffres clés retenir à propos du CAP charcutier-traiteur ?

– Nombre d'établissements : environ 110

  • Taux de réussite : 84,5%

Lire aussi

Quel est le programme du CAP charcutier-traiteur ?

Enseignement professionnel

Approvisionnement (réception des marchandises, détection des anomalies, vérification des règles d’hygiène, stockage…) ; production (mise en place du poste de travail, traitement des viandes, poissons, fabrications traiteurs…) ; commercialisation en magasin et en service différé (préparation et présentation des produits, tranchage, pesage, emballage…) ; entretien (nettoyage des locaux, désinfection…) ; contrôle qualité (vérification gustative des produits fabriqués…) commercialiser et vendre.

Enseignement général
Expression française ; mathématiques ; vie sociale et professionnelle ; éducation physique et sportive.

Enseignement facultatif
Langue vivante étrangère.

Volume horaire sur les deux ans : 800 h

Stage en entreprise : 16 semaines sur les deux années.

Consulter le programme détaillé : le programme pédagogique national du CAP charcutier-traiteur

Lire aussi

Quels sont les débouchés du CAP charcutier-traiteur ?

Le titulaire de ce CAP est un artisan travaillant principalement la viande de porc (découpage et désossage). Il réalise aussi la préparation de produits, tels que le jambon ou le pâté. Il peut néanmoins travailler d’autres types de viandes ou d’autres matières premières (poissons, légumes). Il assure enfin la mise en rayon du produit et conseille les clients.

Exemple de métiers : charcutier(ère).

Poursuite d'études : MC employé traiteur – BP boucher – BP charcutier-traiteur – bac pro boucher-charcutier-traiteur.

Lire aussi