1. Lycée
  2. Lycée Pro - CAP
  3. CAP en fiches
  4. CAP monteur de structures mobiles
Boîte à outils

CAP monteur de structures mobiles

Envoyer cet article à un ami

Besoin de mieux connaître le CAP ? Voici, en un clin d’œil, les infos à connaître avant de vous lancer. A noter, la rubrique "Les chiffres clés" reprend les résultats de la session 2014-2015, fournis par le Cereq (Centre d'études et de recherches sur les qualifications).

Où se former au CAP monteur de structures mobiles

Aucun établissement ne propose cette formation en alternance.

Pour trouver votre futur établissement : 
fleche-rouge pour une formation en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, consultez notre annuaire de l’alternance.

Les chiffres clés du CAP monteur de structures mobiles

- Effectif : nc
- Taux de réussite : nc

Le niveau d'entrée du CAP monteur de structures mobiles

- niveau troisième

Le programme du CAP monteur de structures mobiles

fleche-rouge Enseignement professionnel :
- Epreuve de montage, vérification et démontage de structures mobiles
Epreuve de technologie
fleche-rouge Enseignement général :
- Expression française
- Mathématiques-sciences physiques
- Vie sociale et professionnelle
- Education physique et sportive


Les débouchés du CAP monteur de structures mobiles

Le titulaire de ce CAP est un professionnel travaillant sur le montage et démontage de structures de type  chapiteau, tente, tribune, podium… Il vérifie le lieu d’implantation, prépare la structure mobile et installe les équipements intérieurs. Il veille à la sécurité et contrôle les installations avant l’arrivée du public. Il assure également la maintenance.

fleche-rouge Exemples de métiers : chef d’équipe en construction métallique, monteur(se) de chapiteau, monteur(se) de grues, poseur(se) en structures métalliques.

fleche-rouge Poursuite d'études : ce CAP conduit directement à la vie active.