Faut-il enterrer le BEP ?

Par Emmanuel Vaillant, publié le 21 Mai 2007
1 min

Un bac pro en trois ans, accessible après la troisième mais pas seulement, avec quelques 80 spécialités.... qu'est-ce qui change pour les lycéens ? Voici les réponses aux questions que vous vous posez sur ce diplôme phare de la filière professionnelle.

Depuis la réforme du bac pro en trois ans, il n'existe plus de formation qui prépare spécifiquement au Brevet d'études professionnelles (BEP). Mais attention : le diplôme BEP existe toujours. Dans les lycées professionnels, il est systématiquement délivré à l’issue de la classe de première professionnelle. Dans les CFA, seuls les apprentis qui en font la demande obtiennent le diplôme. Dans certains domaines professionnels, le diplôme "intermédiaire" délivré peut être un CAP. L'avantage d'avoir préserver le BEP est de permettre à des élèves qui ne parviendraient pas à obtenir le bac pro de quitter leur cursus de formation avec tout de même un diplôme au bout de deux années.

Articles les plus lus

A la Une lycée pro

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !