Le brevet professionnel

Par Carole Gibrat, publié le 14 Mai 2008
1 min

Un brevet professionnel s’inscrit souvent dans un projet de création d’entreprise. Il est obligatoire pour ouvrir un salon de coiffure par exemple. Dans les autres secteurs (industrie, commerce), on privilégie plutôt la filière BEP-bac professionnel. Il existe une soixantaine de spécialités de BP au total.

En formation initiale, seule la voie de l’apprentissage permet aux titulaires d’un CAP d’accéder à ce diplôme. La formation est donc dispensée dans le cadre des CFA (centre de formation d’apprentis). Aujourd’hui, plus des trois quarts des jeunes qui le préparent sont titulaires d’un CAP ou d’un BEP déjà acquis en apprentissage. 

Articles les plus lus

A la Une lycée pro

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !