1. Que faire après le CAP ?
Boîte à outils

Que faire après le CAP ?

Envoyer cet article à un ami

• Intégrer directement la vie active ;
• préparer en un an un autre CAP connexe (proche) ou une MC (mention complémentaire) ;
• préparer en deux ans un brevet professionnel ou, dans certains cas, un bac professionnel (à condition d’avoir un très bon dossier scolaire) ;
• préparer en deux ans un BMA (brevet des métiers d’art), mais seulement après un CAP relevant de l’artisanat d’art ;
• préparer en deux ans et en apprentissage un BTM (brevet technique des métiers). Délivré par les chambres des métiers et de l’artisanat, il n’existe que dans quelques spécialités (pâtissier, fleuriste, photographe, prothésiste dentaire…) ;
• préparer une FCIL (formation complémentaire d’initiative locale) ou un CQP (certificat de qualification professionnelle).

Élargir ses compétences. Après un CAP, il est bien sûr possible d’intégrer la vie active, mais nombre de jeunes essaient d’enrichir leurs compétences en préparant en un an un autre CAP proche ou une mention complémentaire. Posséder deux CAP permet d’offrir un éventail de compétences et une polyvalence très appréciés dans l’artisanat, notamment.

Dispenses d’épreuves. Préparer un CAP connexe en un an dispense d’un certain nombre d’épreuves. Cependant, la réglementation oblige les apprentis à assister à tous les cours, même à ceux correspondant aux épreuves dont ils sont dispensés. 

Sommaire du dossier
Retour au dossier Le déroulement des cours L’emploi du temps L’examen Que faire après le CAP ?