1. L’enseignement en lycée professionnel
Décryptage

L’enseignement en lycée professionnel

Envoyer cet article à un ami
En arrivant en lycée professionnel, vous devez vous attendre à quelques changements importants par rapport au collège, tant que au niveau des matières à découvrir et de votre emploi du temps que de la part de profs. "Les lycéens ont évidemment plus de liberté et plus d'autonomie, note Gilles Tabard, proviseur du lycée Bartholdi à Saint-Denis (93). Mais attention : les exigences d'assiduité sont les mêmes qu'au collège."

Trente heures par semaine

 
En classe, vous vous retrouvez le plus souvent en effectifs un peu plus réduits qu'au collège : une vingtaine d'élèves en moyenne dans un lycée. Pour l'emploi du temps, comptez une trentaine d'heures de cours par semaine, quasiment comme au collège, mais avec une nouveauté : vous aurez cours le mercredi après-midi. "Le rythme de travail au lycée est plus intense qu'au collège, prévient Gilles Tabard. Et il faut se mettre dans le bain dès les premières semaines."

A la découverte d'un métier et de l'entreprise

 
Côté enseignement, vous ne serez pas surpris en retrouvant des matières générales comme les maths, le français et l'anglais. Mais à la différence de la classe de troisième, les disciplines techniques et pratiques en atelier occupent une grande place dans votre emploi du temps. L’autre grand changement concerne vos premiers pas dans le monde de l’entreprise. Selon les spécialités, vous devrez suivre de 12 à 16 semaines de stages en CAP réparties sur les 2 années, et entre 16 à 18 semaines en bac pro sur 3 ans… "La découverte du monde du travail, c'est la découverte de savoirs-faire mais aussi de savoirs-être. Même si c'est difficile au début, c'est souvent très motivant pour les jeunes, note Jean-Paul Rémy, professeur en lycée professionnel. "A partir du moment où l'élève est assidu, estime Gilles Tabard, le stage permet souvent de trouver une motivation pour un métier."

Filles et garçons : chacun ses spécialités

 
En ce qui concerne l'ambiance, le lycée change du collège dans la mesure où vous pourrez avoir plus d'activités extra-scolaires dans lesquels vous investir. Les professeurs vous feront d'autant plus confiance que vous faites preuve de plus de maturité. Par exemple, les entrées et les sorties de l'établissement sont souvent plus libres. Quant à la mixité garçons-filles, elle est moins marquée qu'au collège. "Les élèves doivent s’attendre à une forte différenciation sexuée selon les spécialités, note Gilles Tabard. Au début ce n’est pas toujours bien vécu pour ceux ou celles qui se retrouvent en minorité...". De fait, les spécialités industrielle comptent une grande majorité de garçons et, inversement, les filles sont très largement majoritaires dans les filières artistiques, du soin, du social et du secrétariat. C’est surtout dans les filières du commerce que les proportions de filles et de garçons sont les plus équilibrées.

Des profs à l'écoute

 
Enfin, comme au collège, les enseignants en lycée sont des professeurs de l’Éducation nationale. Pour les matières générales, chacun enseigne souvent deux disciplines : mathématiques-sciences physiques, lettres-histoire, langues vivantes-lettres… Dans les matières techniques, ils ont chacun leur spécialité : génie mécanique, vente, comptabilité, productique, arts appliqués… Et même si vous êtes censés être plus autonomes, les enseignants consacrent une bonne part de leur temps à vous épauler, vous conseiller sur les cours et sur votre orientation.
Sommaire du dossier
Lycée professionnel : l’offre de formations Lycée professionnel : des études peu coûteuses Lycée professionnel ou centre de formation d'apprentis : que choisir ?