1. Lycée professionnel ou centre de formation d'apprentis : que choisir ?
Boîte à outils

Lycée professionnel ou centre de formation d'apprentis : que choisir ?

Envoyer cet article à un ami
En intégrant la voie professionnelle après le collège, vous avez le choix de préparer un CAP ou un bac pro dans deux types d'établissements : un lycée professionnel (LP) ou un centre de formation d'apprentis (CFA).

Deux types d'établissements, deux statuts

 
En LP, vous êtes sous statut scolaire, c'est à dire que vous êtes élève de l'Education nationale comme au collège. En CFA, vous êtes apprenti, c'est à dire lié par un contrat d'apprentissage signé avec votre établissement et un employeur. C'est un contrat de travail spécifique qui vous permet d'être rémunéré. 7 jeunes en formation professionnelle sur 10 relèvent du statut scolaire et 3 sur 10 sont apprentis. Comment choisir entre ces deux modes de formation qui préparent aux mêmes diplômes mais pas de la même manière ? Voici quelques critères à prendre en compte.

Le rythme de travail : moins soutenu en lycée, plus près du métier en CFA

 
Au lycée, vous serez un peu moins dépaysé qu'en CFA puisque vous y retrouverez l'ambiance d'un établissement scolaire. Sur une trentaine d'heures de cours par semaine, les matières générales au lycée sont aussi importantes que les enseignements technologiques et professionnels. En lycée, des stages sont organisés dès la première année et compte pour l'obtention du diplôme. Le rythme de travail est soutenu, mais un peu moins qu'en CFA. Les lycéens disposent en fait d'un peu plus de temps que les apprentis pour préparer leurs examens. En CFA, vous passez la moitié de votre  temps en entreprise. Ce rythme impose d'être capable de passer du monde de l'entreprise à la salle de classe. Il vous conviendra si vous appréciez le métier auquel vous allez être formés. Mais attention : ne choisissez pas le CFA dans l'idée d'abandonner les matières générales. Vous aurez aussi des cours de français, de maths, d'anglais...

L'encadrement : des classes plus chargées au lycée, les règles de l'entreprise en CFA

 
En lycée, les effectifs sont un peu plus importants qu'en CFA : une vingtaine d'élèves en moyenne par classe au lycée contre une quinzaine en centre d'apprentis. Le lycée comme le CFA permettent de bénéficier d'un suivi individualisé. Seulement en CFA, vous êtes en plus accompagnés tout au long de votre parcours de formation par un maître d'apprentissage dans l'établissement et un tuteur dans l'entreprise. Vous êtes aussi soumis à la discipline de l'entreprise, notamment avec une obligation stricte de respecter les horaires de travail.

L'expérience : un employeur unique en CFA, plusieurs stages en lycée

 
Le lycée permet une transition plus progressive vers le monde du travail. Si vous n’êtes pas prêt à travailler à mi-temps dans une entreprise, si vous tenez à profiter des vacances scolaires, si vous avez besoin de temps pour assimiler les enseignements, ou encore si vous préférez multiplier les stages plutôt que de vous attacher à un employeur unique, alors mieux vaut privilégier la voie scolaire. A l'inverse, en choisissant le CFA, vous optez pour une intégration rapide dans un métier, avec près de la moitié du temps qui se passe dans une entreprise. L’apprenti étant considéré comme un salarié vous n'avez plus droit aux vacances scolaires, mais à 5 semaines de congés payés au minimum. Cela exige d'y être préparé et de faire preuve de maturité. D'ailleurs, les apprentis sont en moyenne plus âgés que les élèves sous statut scolaire. Enfin, sachez que les taux de réussite en CAP sont légèrement supérieurs pour les élèves sous statut scolaire par rapport aux apprentis mais ils sont équivalents pour les élèves qui préparent le bac pro dans un lycée ou dans un CFA.
Sommaire du dossier
Retour au dossier Lycée professionnel : l’offre de formations Lycée professionnel : des études peu coûteuses Lycée professionnel ou centre de formation d'apprentis : que choisir ?