Oui, on peut travailler avec les animaux sans être vétérinaire

Par Florian Dacheux, publié le 22 Mars 2022

VIDÉO. Du bac pro gestion de l’entreprise hippique au BTS stratégie de l’entreprise agricole en passant par le certificat d’auxiliaire spécialisé vétérinaire, les possibilités ne manquent pas pour pour se former aux métiers en lien avec les animaux. Reportage au Centre d'enseignement zootechnique de la Bergerie Nationale de Rambouillet.

Depuis l’ouverture en 1794 de l’école de bergers, la vocation première de la Bergerie Nationale de Rambouillet (78) a toujours été l’enseignement. Plus de 200 ans plus tard, la tradition se perpétue. Composé d’un centre de formation d’apprentis et d’un centre de formation professionnelle continue, le centre d’enseignement zootechnique (CEZ) égrène trois filières : métiers du cheval, métiers de l’agriculture (spécialité zootechnie) et santé animale (auxiliaire spécialisé vétérinaire).

Environ 400 apprenants sont accueillis chaque année au cœur d’une véritable exploitation agricole permettant des mises en situation régulières. Fortement impliqué dans les enjeux liés à la transition écologique et les évolutions des filières professionnelles, le CEZ de la Bergerie Nationale projette d’ouvrir une formation en agroécologie. En parallèle, alors que les écoles nationales vétérinaires restent difficiles d’accès, l’établissement représente une très bonne alternative pour se préparer à travailler avec des animaux.

Lire aussi

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une lycée pro

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !