1. Réforme du bac pro restauration : zoom sur les nouvelles spécialités cuisine et commercialisation et services en restauration
Décryptage

Réforme du bac pro restauration : zoom sur les nouvelles spécialités cuisine et commercialisation et services en restauration

Envoyer cet article à un ami

Dynamisée par les émissions télé culinaires, la filière de la restauration évolue. Dès la session 2014, le bac pro restauration est remplacé par deux nouvelles spécialités : “cuisine” et “commercialisation et services en restauration”. Si vous souhaitez travailler dans ce secteur, l’Etudiant vous explique les modalités de ces nouveaux bacs, axés cuisine et salle, ainsi que leurs débouchés.

Les bacheliers pro restauration 2013 seront les derniers dans cette spécialité : à partir de la session 2014, elle sera en effet remplacée par deux bacs pro qui ont vu le jour en 2011 : le bac pro cuisine et le bac pro commercialisation et services en restauration.


Quel bac pro pour quelles compétences ?

Jusqu’ici, le bac pro restauration offrait aux diplômés des compétences dans deux domaines. D’une part, l’organisation et la production culinaire, et d’autre part, la relation clientèle et le service en restauration. Désormais, chacun de ces domaines est enseigné dans un bac pro.
 
Ainsi, vous choisirez le bac pro cuisine si vous souhaitez apprendre les techniques culinaires, l’animation d’une équipe et la gestion des stocks (consultez notre test : êtes-vous fait pour un bac pro cuisine ?). En revanche, si vous souhaitez travailler en salle, le bac pro commercialisation et services en restauration sera plus adapté. Il est destiné aux élèves souhaitant s’orienter vers la relation clientèle, la mise en place des produits en restauration et le service.


Quel programme dans chaque bac pro ?

Auparavant, en bac pro restauration, vous ne choisissiez votre spécialisation “cuisine” ou “service” qu’au terme de la première année. Désormais, ce choix se fait dès l’entrée en seconde professionnelle. Les deux nouveaux bacs pro vous permettent donc de vous spécialiser plus tôt.
 
Votre choix de spécialité orientera donc votre projet professionnel, mais l’enseignement général y tient encore une grande place. Le tableau ci-dessous vous permet de comparer les matières et leurs coefficients au bac dans chaque spécialité.
 
Quelles matières et quels coefficients
pour les différents bacs pro restauration ?
BAC PRO RESTAURATION (dernière session juin 2013)
BAC PRO CUISINE
(1re session juin 2014)
BAC PRO COMMERCIALISATION ET SERVICES EN RESTAURATION
(1re session juin 2014)
Épreuve technologique (coef. 8) Épreuve scientifique et technologique (coef. 5) Épreuve scientifique et technologique (coef. 5)
Technologie (coef. 3) Technologie (coef. 2) Technologie (coef. 2)
Sciences appliquées (coef. 1) Sciences appliquées (coef. 2) Sciences appliquées (coef. 2)
Mathématiques (coef. 1) Mathématiques (coef. 1) Mathématiques (coef. 1)
Épreuve d’économie, gestion de l’entreprise et maths (coef. 3) Gestion et présentation du dossier professionnel (coef. 5) Gestion et présentation du dossier professionnel (coef. 5)
Économie et gestion de l’entreprise (coef. 2) Gestion appliquée (coef. 2) Mercatique et gestion appliquée (coef. 2)
Pratique professionnelle (coef. 4) Dossier professionnel (coef. 3) Dossier professionnel (coef. 3)
Synthèse des activités en entreprise (coef. 3)
 
 
 
Épreuve professionnelle (coef. 9) Épreuve professionnelle (coef. 9)
Pratique professionnelle (coef. 8)
 
Communication et commercialisation (coef. 4)
Organisation et mise en œuvre d’un service (coef. 4)
Prévention, santé, environnement (coef. 1) Prévention, santé, environnement (coef. 1)
Langue vivante 1 (coef. 3) Anglais (coef. 3) Anglais (coef. 3)
Français et histoire-géo (coef. 5) Français, histoire-géo et éducation civique (5) Français, histoire-géo et éducation civique (coef. 5)
Arts appliqués (coef. 1) Arts appliqués (1)  Arts appliqués (coef. 1)
Éducation physique et sportive (coef. 1) Éducation physique et sportive (coef. 1) Éducation physique et sportive (coef. 1)
Langue vivante 2 (facultative) Langue vivante 2 (facultative) Langue vivante 2 (facultative)

 
Si la plupart des modalités d’enseignement sont les mêmes pour les deux nouveaux bacs pro, la principale différence se distingue pour “l’enseignement professionnel” :
- en bac pro cuisine, la pratique professionnelle est notée coefficient 8 ;

- en bac pro commercialisation, vous n’avez pas de pratique culinaire. Cette matière est remplacée par deux enseignements (coefficient 4 chacune) axés sur la relation clientèle, le contrôle qualité et sur la mise en place des services sur le lieu de restauration.
“Les élèves de ces bacs pro n’auront plus ce côté polyvalent du bac pro restauration mais auront suivi 3 ans de technique plus poussée” rassure Adeline Dusser, professeur en bac pro cuisine au lycée professionnel Alexandre-Dumas à Cavaillon (84).
  

Que faire si on hésite entre ces deux bacs pro ?
  

Les établissements multiplient les initiatives pour vous orienter dès le collège. “Nous accueillons des élèves de troisième dans notre établissement pour des ministages d’une journée”, précise Adeline Dusser, professeur en bac pro cuisine au lycée professionnel Alexandre-Dumas à Cavaillon (84).

Certains lycées organisent également des Journées portes ouvertes entre le mois de janvier et de février pour expliquer le déroulement des formations et leurs débouchés aux élèves de collège. Ils vous permettront de savoir lequel de ces deux bacs pro vous convient le plus.
Sommaire du dossier
À quoi mènent les bacs pro cuisine ou commercialisation et service en restauration ?