1. Lycée : matières fusionnées, programmes redessinés... quels changements en première ?
Décryptage

Lycée : matières fusionnées, programmes redessinés... quels changements en première ?

Envoyer cet article à un ami
Le programme de l'enseignement scientifique devrait être enseigné par les professeurs de SVT, de physique-chimie et de mathématiques. // © plainpicture/ballyscanlon
Le programme de l'enseignement scientifique devrait être enseigné par les professeurs de SVT, de physique-chimie et de mathématiques. // © plainpicture/ballyscanlon

Avec la réforme du bac, les programmes de première évoluent. Le nombre d’enseignements du tronc commun se réduit pour laisser la place aux trois spécialités choisies par les élèves. L’Etudiant vous récapitule les principaux changements.

En filière générale, les programmes d’histoire-géographie ou de sciences ont bien changé. Quelques enseignements de la filière technologique évoluent également en 2019, alors que ces classes ne sont pas affectées par la réforme du baccalauréat et la mise en place de spécialités.

Lire aussi : Exclusif. Réforme du lycée : les horaires prévus pour chaque matière

Filière générale et technologique

Français

Comme pour la classe de seconde, le programme de français de première n’abordera pas les mêmes périodes littéraires qu’auparavant. Vous vous concentrerez par exemple sur la poésie du XIXe au XXIe siècle pendant votre année de première. La littérature d’idées se focalisera quant à elle sur les XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles alors que, l’année dernière, la question de l’homme dans les genres de l’argumentation s’intéressait à la période du XVIe à nos jours.

Lire aussi : Bac de français : point final pour l'écriture d'invention ?

Histoire-géographie

Le nouveau programme d’histoire s’appuie beaucoup moins que l’ancien sur le XXe siècle et s’arrête aux lendemains de la Première guerre mondiale. En commençant par la Révolution française, il s’inscrit dans la continuité de la classe de seconde. Il s’articule autour des thèmes des nations, des empires et des nationalités.

Par ailleurs, le programme s’avère linéaire alors qu’il était jusqu’à présent thématique. Au lieu d’étudier la guerre au XXe siècle ou la colonisation et la décolonisation, les élèves abordent la Révolution, puis l’Empire, la Restauration et ce, jusqu’à 1914.

Quelques changements aussi pour le programme de géographie intitulé "Les dynamiques d’un monde en recomposition". Métropolisation, espaces ruraux, diversification des espaces… Le territoire sera au cœur de l’année de première. Après avoir étudié l’Afrique australe en seconde, les lycéens s’intéresseront à la Chine. Le thème de l’Union Européenne n’est quant à lui plus évoqué.

Enseignement moral et civique

Alors que l’enseignement se décomposait jusque-là en deux thèmes distincts, "Exercer sa citoyenneté dans la République française et l’Union européenne" et "Les enjeux moraux et civiques de la société de l’information", le programme s’articule désormais autour d’une seule thématique : le lien social. Les enseignants pourront aborder les problématiques de promotion de l’égalité entre femmes et hommes, d’économie sociale et solidaire ou encore de montée du repli sur soi.

Filière générale

Enseignement scientifique

Mathématiques, physique-chimie et SVT ne sont plus présentes dans le tronc commun du programme de première. À la place, un "enseignement scientifique" a été instauré, regroupant des notions des trois matières, accompagné d’une perspective historique.

Lire aussi : Réforme du lycée : quelles spécialités pour quelles études ?

Quatre thèmes seront abordés par les lycéens : la matière (les éléments chimiques, les cristaux et la cellule vivante), le soleil comme source d’énergie, la Terre et le son et la musique. À cela s’ajoute un projet expérimental et numérique d’une douzaine d’heures continues ou réparties tout au long de l’année.

Filière technologique

Mathématiques

Le programme de mathématiques des ST2S (sciences et technologies de la santé et du social), STL (sciences et technologies de laboratoire), STMG (sciences et technologies du management et de la gestion), STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable), STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués) et STHR (sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration) est désormais le même, ou presque, pour toutes les filières.

Les lycéens suivront des enseignements portant sur le vocabulaire lié aux ensembles et le raisonnement logique, sur les activités géométriques pour les STD2A et sur l’algorithmie et la programmation pour les autres. Ils feront tous également de l’analyse (fonctions, dérivées, suites numériques), des probabilités et des statistiques.