1. Lycée
  2. Première
  3. Ma vie de Lycéen : "Je suis la tête de Turc de ma classe"
  4. Harcèlement à l’école : Il faut avant tout ne pas rester isolé
Témoignage

Harcèlement à l’école : Il faut avant tout ne pas rester isolé

Envoyer cet article à un ami

Moqueries, mises à l’écart, insultes dans la cour de l'école et sur les réseaux sociaux, vidéos et photos humiliantes diffusées au plus grand nombre… la vie du souffre-douleur peut rapidement devenir un cauchemar. Comment mettre fin à cette spirale infernale ?

Marie-José Gava, auteur de Harcèlement moral, Comment s’en sortir ? (Prat Éditions)

"Pour sortir de la spirale du harcèlement, il faut avant tout ne pas rester isolé. Il faut en parler à des proches, ses parents, des enseignants, des amis.  Il faut aussi essayer de rester en contact avec un maximum d’élèves et montrer ainsi que l’on n’est pas seul(e), que ce soit à la cantine ou lors des intercours. Vous ne devez pas non plus vous mettre en situation de victime. Enfin, ne culpabilisez pas. Ce n'est pas vous qui êtes en cause, mais les harceleurs qui doivent être rappelés à l'ordre."

Pour aller plus loin : Harcèlement scolaire : "Personne n'est prédisposé à être victime… ni harceleur" / Dites "Non au harcèlement scolaire !" / Harcèlement entre élèves : parents et enseignants doivent faire preuve de vigilance / Harcèlement scolaire : un collégien sur dix se dit concerné / Que faire en cas d’inaction du chef d’établissement alerté d’un cas de harcèlement ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier Harcèlement à l’école : qui sont les victimes ? Harcèlement à l’école : comment s’en sortir Harcèlement à l’école : "Absolument personne ne peut se défaire seul d’un harceleur" Le harcèlement moral se déplace sur les réseaux sociaux Harcèlement à l’école : Il faut avant tout ne pas rester isolé