1. Lycée
  2. Prendre une année sabbatique postbac : et après ?
  3. Comment valoriser son année sabbatique ?
Enquête

Comment valoriser son année sabbatique ?

Envoyer cet article à un ami

« Passe ton bac d’abord ». Et après ? Certains bacheliers décident de prendre une année sabbatique avant de se lancer dans les études supérieures. Comment faire en sorte que le retour aux études se passe au mieux ? Quels sont les avantages de ce type d’expérience et les principales erreurs à éviter ? Conseils et témoignages.

Si, en prenant une année "off" après le bac, vous ne voulez pas arrêter définitivement vos études, mais faire une pause d’un an, il faut savoir ce que vous comptez en retirer. Histoire de ne pas déchanter en passant une année ennuyeuse et infructueuse.
"Le problème, pour des jeunes qui disent vouloir prendre un an pour voyager, par exemple, c’est de savoir si cela relève du domaine du rêve ou d'un vrai projet personnel", constate Geneviève Mikulaniec, COP (conseillère d’orientation-psychologue) à La Madeleine, centre ressources européen dans l’académie de Lille.

Pour bien revenir, il faut bien partir

"Et avoir demandé le plus d’avis possibles : aux conseillers d’orientation, à sa famille, ses amis, en allant sur des sites et blogs échanger avec d'autres sur ce type d’expériences…", conseille la COP.
S’il y a mille manières plus ou moins encadrées – et rassurantes pour les parents – de partir à l’étranger, cette formule a un avantage indéniable : l’apprentissage d’une langue sera toujours une compétence facilement valorisable dans un cursus.

Si je n’ai "rien fait", est-ce mal vu ?


"Après ce qu’ils ont vécu comme des années d’efforts pour tenir le rythme des cours et du travail personnel, certains bacheliers éprouvent de la lassitude et sont même épuisés", témoigne Geneviève Mikulaniec. Il n’y a pas de honte à prendre le temps de la réflexion ou la bouffée d’oxygène nécessaire avant de vous remettre au travail. Si vous revenez vers les études, c’est que vous aurez fait un pas que vous n’étiez pas capable de franchir juste après le bac. Et ce n’est pas "rien". Dites-vous que cette année a sans doute été plus utile qu’une année d’études sans conviction. Surtout si ça participe à la construction de votre projet d’études. Et à retrouver la motivation.

Pour aller plus loin : Jeunes diplômés : comment valoriser votre année sabbatique / Une année sabbatique au lycée / Comment voyager pas cher ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier Comment valoriser son année sabbatique ? Peut-on intégrer un BTS, un DUT ou une filière sélective après un "break" ? Retour aux études : ne ratez pas les dates d’inscriptions ! Jean, 19 ans : "Après cinq mois en Australie, difficile de revenir au train-train quotidien" Sidonie, étudiante anglaise : "Prendre une année sabbatique, c’est beaucoup plus normal en Angleterre"