Sabyl Ghoussoub remporte le prix Goncourt des lycéens 2022

Par Julien Mazzerbo, publié le 24 Novembre 2022
3 min

Les délibérations nationales se tenaient à Rennes ce jeudi 24 novembre. L’écrivain de 34 ans a été primé pour son 3e roman, "Beyrouth-sur-Seine", paru aux éditions Stock.

Les derniers roulements de tambour ont eu lieu à Rennes ce jeudi matin. Le prix Goncourt des lycéens a été décerné à Sabyl Ghoussoub pour son troisième roman, Beyrouth-sur-Seine (Stock). À 34 ans, ce Parisien né de parents libanais est connu pour ses activités de journaliste, chroniqueur, photographe ou encore commissaire d’exposition.

Il tient une chronique littéraire intitulée "Quoiqu'on en lise" dans le quotidien francophone "L'Orient-Le Jour" et a dirigé le Festival du film libanais de 2011 à 2015. Il a aussi participé à la rédaction d'un essai, Le Liban n'a pas d'âge, 1920–2020 (Bernard Chauveau). Ses photographies ont été exposées à Paris, New York et Beyrouth et certaines ont été publiées dans plusieurs journaux internationaux comme "The Guardian".

Beyrouth-sur-Seine est une enquête autobiographique mêlant réalisme et humour, dans laquelle il questionne ses parents sur l’histoire de sa famille et de son pays d’origine. Les thématiques abordées, comme l’immigration et la guerre, qui font écho à l’actualité, n’ont certainement pas laissé les lycéens indifférents.

Cet ouvrage faisait partie des quatre romans retenus à l’issue des délibérations régionales qui avaient lieu ce lundi 21 novembre et qui ont permis de départager les quinze ouvrages en lice.

Lire aussi

2.000 lycéens lecteurs

Le jury d’élèves s’est réuni à huis clos ce matin à l’hôtel de ville de Rennes (35) pour sélectionner l’auteur primé. La matinée a été ponctuée de lectures d’ouvrages de la sélection par des élèves du lycée professionnel Jean Guéhenno de Vannes (56), avant l’annonce du gagnant qui était attendue à 12 h 45.

Cette 35e édition se démarque de la précédente, réalisée à distance, crise sanitaire oblige : plusieurs centaines de lycéens se sont réunis en octobre cette année dans le cadre des rencontres régionales. Chaque année, près de 2.000 élèves participent au concours en lisant et en étudiant les livres de la sélection.

Sabyl Ghoussoub succède ainsi à Clara Dupont-Monod, lauréate 2021 dont le roman S’adapter (Stock) s'est vendu à plus de 250.000 exemplaires. Le romancier recevra le prix ce soir à 19 heures au ministère de l'Éducation nationale.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une lycée

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !